Siguiri : sale temps pour les responsables de l’UFR

0
498

Arrêté pour « incitation à la violence », Malick Roi Keita, un élu de l’UFR à Kignébakoura, est actuellement incarcéré à la prison civile de Siguiri, a appris Guineenews. Il est reproché à ce dernier d’être un des instigateurs des violences récemment enregistrées dans cette localité située dans la préfecture de Siguiri.

Partis pour lui rendre visite ce vendredi matin, une dizaine (8) de responsables du parti du Haut-représentant du Chef de l’Etat, ont été mis aux arrêts, incarcérés avant d’être relâchés dans l’après-midi.

 « Les responsables de l’UFR de Siguiri  ont été arrêtés aujourd’hui et conduits en prison dont le candidat tête de liste de l’UFR lors des dernières communales », a affirmé Ahmed Tidiane Sylla, chargé de communication de l’UFR. Outre ce dernier,  le secrétaire général local, le secrétaire de section, les responsables de la communication, etc… figurent parmi les personnes arrêtées, a indiqué le chargé de communication du parti.

Faut-il noter que Malick Roi Keita a été arrêté à Kignébakoura suite aux récents affrontements survenus dans la localité. Or, l’UFR soutient que « les populations n’étaient pas d’accord [sur la désignation du] candidat du RPG au poste de maire».

« Face à ces troubles, poursuit Ahmed Tidiane Sylla, les gens du RPG ont cherché des boucs-émissaires comme notre candidat est très influent et mobilise. Pour trouver un  bouc-émissaire, ils sont allés le citer. Pour dire que c’est lui qui est à la base [des manifestations]. Les policiers sont allés l’arrêter pour le conduire directement à la prison civile de Siguiri », accuse le responsable de la communication du parti.

En attendant, l’UFR dénonce et exige la libération pure et simple de [ses] militants ajoutant qu’il faut que les lois et les libertés des citoyens soient respectées.

Joint au téléphone par notre correspondant local,  le coordinateur général de l’UFR à Siguiri, Baba Fofana, a déploré cette détention « injuste » des responsables du parti UFR. « Nous sommes  déçus de cette attitude. C’est un abus de pouvoir de la part des autorités ».

Le parti de Sidya Touré accuse l’ancien ministre, MadiKaba Camara, ministre conseiller à la présidence d’être derrière l’arrestation de Malick Roi Kéita

Voici la liste des responsables de l’UFR arrêtés puis libérés :

–          Abou Bily Keita, tête de l’UFR à siguiri

–          Siaka Traoré, secrétaire fédéral de l’UFR de Siguiri

–          Abdoulaye Traoré, secrétaire général

–          Isamael Touré, secrétaire général section B

–          Drissa Sidibé, communication

–          Moussa Koulibaly, trésorier

–          Mamady Traoré

–          Issa Koulybaly