Siguiri : un groupe de femmes s’insurge contre la mairie et barricade des routes

0
180

Les femmes balayeuses des artères principales de la commune urbaine de Siguiri ont décidé de barricader ce lundi 23 septembre la route principale menant au bloc administratif de la préfecture.

D’après Siré Magassoubala, porte-parole desdites femmes, leur action visait à attirer l’attention de la mairie sur leurs conditions de vie.

« Nous avons barricadé la route d’accès du bloc de la préfecture afin d’alerter la mairie sur nos conditions de travail. Il n’y a pas de contrat entre nous et ce que nous faisons est un acte civique… », a-t-elle expliqué.

Face à cette situation, le maire Koumba Sékou Magassouba a convoqué les femmes pour réunion d’échanges : « je voulais savoir pourquoi ces femmes ont érigé des barricades sur la route de la préfecture. Nous les mettons en garde si prochainement elles le font, nous allons les traduire en justice. Nous ne sommes pas contre ces genres d’action civique et nous les accompagnons toujours mais qu’elles le fassent dans les règles de l’art. En plus, aucun contrat ne nous lie… »

A l’heure où nous quittons les lieux, la route qui avait été investie par les femmes, a été rouverte grâces à l’intervention des forces de l’ordre sur place.