Siguiri : une policière tuée à Kouremalé après une manifestation de colère des femmes

avril 7, 2019 6:45

Une policière est morte après une manifestation des femmes en colère contre les autorités dans le district de Kouremalé, le président de district évoque une crise cardiaque, a-t-on appris ce dimanche 7 avril 2019.

Selon un confrère d’une radio locale à Kouremalé, la tension serait vive à Kouremalé. Cette situation est la suite d’un affrontement ayant fait plusieurs blessés entre Kouremalé et le district de Kolenda autour d’une parcelle minière dont chaque partie réclame la paternité.

« Ue policière a été tuée suite à une révolte des femmes contre les autorités après l’affrontement autour d’une parcelle minière entre Kouremalé et Kolenda ayant fait plusieurs blessés du côté de Kouremalé. Le nom de la policière est capitaine Boh Saran Condé en service au commissariat de Kouremale. La physionomie de la ville fait peur », a-t-il témoigné.
Joint au téléphone, le président du district de Kouremalé Adama Keita déclare qu’une crise cardiaque est à l’origine du décès de la policière. « La policière est décédée suite à une crise cardiaque, sinon, elle n’a été ni blessée ni frappée. Les forces de l’ordre doivent intervenir car la situation est tendue », affirme-t-il.
Nous y reviendrons…