Situation des Africains en Chine : ce que le ministre Touré et l’Ambassadeur de Chine se sont dit à propos

0
689

Le ministre guinéen des Affaires étrangères Mamadi Touré a reçu ce mardi l’ambassadeur de la Chine en Guinée pour parler de la situation des Africains dont des Guinéens victimes de « discrimination » en Chine. (Crédit-photo: ministère des Affaires Etrangères)

Accusés d’être porteurs de Coronavirus, des Africains dans la province de Guanghzou – où se trouve une forte communauté africaine – ont rapporté avoir subi des exactions. Certains disent avoir été confinés de force. Le Ministre Mamadi Touré, rappelant le droit des autorités chinoises à protéger leur territoire et leurs citoyens contre la pandémie du Covid-19, a donc exprimé sa vive préoccupation quant au « traitement différencié, et la stigmatisation que subissent les Africains dans cette localité chinoise ».

Selon une note parvenue à Guinéenews, le ministre a encouragé les autorités chinoises à prendre les dispositions idoines pour mettre rapidement fin à cette situation qui n’est pas au diapason « de l’excellence de la qualité des relations d’amitié et de solidarité » entre l’Afrique et la Chine en général, et la Guinée et la Chine en particulier.

En retour, indique la note, l’Ambassadeur de Chine en Guinée a rassuré que le gouvernement chinois accorde une grande importance à cette situation et s’oppose à un traitement différencié, ainsi qu’aux propos et actes discriminatoires. « Il a informé que les incidents ont eu lieu dans de petites localités, et que le gouvernement central chinois a donné des instructions fermes aux cantons, afin d’améliorer les mécanismes, méthodes et conditions de confinement… », rapporte la note.