Social Entrepreneurship Program : Audition des porteurs de projets sur l’Education

0
498

Après la catégorie Agrobusiness lundi, la deuxième journée de la finale du Social Entrepreneurship Program a connu l’audition des porteurs de projets axés sur l’Education, la Culture et le Tourisme, ce mardi 14 juillet 2020.  C’était en présence des membres du jury constitué à l’effet de désigner les meilleurs projets.

Il s’agit d’un concours coorganisé par la Société Financière Internationale (SFI) et le Salon Des Entrepreneurs (SADEN), avec pour objectif d’accompagner les jeunes entrepreneurs qui apportent des solutions innovantes.

Au cours de son audition, Mamadou Moussa Bangoura, porteur d’un projet sur l’Education dénommé Waly224 a indiqué que son produit est une solution qui permet de rendre l’éducation plus accessible, notamment à travers la mise en place des interfaces personnalisées au sein des concessions scolaires, et permet aux apprenants d’accéder des cours gratuitement en ligne, mais aussi aux professeurs de vendre leurs cours ou de se proposer en tant répétiteurs, pour les parents d’élèves un meilleur suivi de leurs enfants.

« Financer ce projet, c’est permettre l’accessibilité à l’éducation », a-t-il évalué. Puisque de l’avis du jeune entrepreneur, lorsque les enfants sont confrontés au manque d’enseignants, par l’entremise de la plate Waly224, ils ont la possibilité de suivre leurs cours. Cela s’étend également sur les périodes de grève ou d’agitations politiques, les élèves peuvent rester à la maison et suivre leurs cours.

Pour rendre son produit plus accessible, Mamadou Moussa Bangoura a dit que les cours existent sous plusieurs formats, notamment en audio, en vidéo, ainsi qu’en Pdf. Et que la solution s’étend sur l’ensemble des promotions depuis l’élémentaire jusqu’à l’enseignement supérieur en passant par le professionnel et l’enseignement général.

Pour sa part, Fatoumata Mambia Soumah, associée du projet Five a présenté son projet sous forme de plateforme numérique qui permet au corps éducatif d’avoir un regard permanent sur les activités et les performances scolaires des élèves du cycle primaire et secondaire. Aux dires de Mlle Soumah, Five favorise une mise en relation entre les parents d’élèves et les écoles pour une éducation de qualité. « Chaque jour, les parents seront informés des activités et des performances scolaires de leurs enfants. Parce que dans chaque école, il y aura un administrateur qui va nous remonter les informations que nous mettrons sur la plateforme », a-t-elle expliqué.

Les porteurs de projets seront en compétition dans six catégories. Selon Mme Salématou Sacko, Vice-présidente du Comité d’organisation du Salon des entrepreneurs, au terme de ce concours, il y aura deux gagnants par catégorie et les grands vainqueurs seront annoncés le 20 juillet prochain. Ils pourront recevoir jusqu’à 10.000 dollars, dont 5000 dollars en numéraires en plus de la formation et l’accompagnement.