Sommet Russie-Afrique : Alpha Condé quitte Conakry ce soir pour Sotchi

0
268

Coprésidé par Vladmir Poutine, le président de la Fédération de Russie et son homologue égyptien, Abdel Fatah Al-Sissi d’Egypte, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine (UA), le sommet Russie-Afrique aura lieu les 23 et 24 octobre prochains.

C’est la coquette et ravissante cité balnéaire de Sotchi, située à plus de 1600km de la capitale fédérale Moscou, qui accueillera ce premier sommet Russie-Afrique. Ils seront une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement à y prendre part, dont le président guinéen Alpha Condé. Ce dernier devra, nous rapporte une source proche du palais de la Présidence de la République, quitter Conakry dans la soirée de ce lundi 21 octobre pour SOCHI.

Il sera accompagné par une importante délégation composée des membres de son gouvernement et d’hommes d’affaires guinéens. Parmi ceux-ci, il y a entre autres, le ministre d’Etat, ministre chargé des Affaires Présidentielles et de la Défense, Dr Mohamed Diané (celui-ci se trouverait actuellement en Chine où il participe à un sommet regroupant les ministres africains de la Défense et ceux de l’Asie et du Pacifique. Il devra rallier SOCHI depuis Beijing) ; le ministre des Affaires Etrangères, Mamadi Touré, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma, le ministre de l’Enseignement Supérieur, Abdoulaye Yéro Baldé, le ministre des Investissements Publics et Privés, Gabriel Curtis, la ministre Conseillère Aïssatou Bella Diallo.

Selon plusieurs observateurs, cette présence remarquable des Guinéens issus des pouvoirs public et privé, est la preuve éloquente du dynamisme que les relations entre la Guinée et la Russie ne cessent de prendre depuis des décennies dans les domaines de la diplomatie, de l’économie, du commerce, de l’éducation, la Santé.

D’ailleurs cette coopération bilatérale entre les deux pays s’affirme davantage mieux aujourd’hui dans le cadre du partenariat militaire et minier. Car, dit-on, l’influence grandissante des compagnies minières russes en Guinée se traduit dans les segments de l’exploration, de l’exploitation des minerais de bauxite et de celui de leur transformation en alumine à Fria via Rusal, à Kindia à travers la CBK (compagnie des bauxites Kindia). Sans compter le Projet d’exploitation de, la bauxite de Dian-dian.

Faut-il par ailleurs souligner que depuis ce week-end, de nombreuses délégations africaines ont commencé à débarqué à Sotchi. Notamment les ministres, experts, Conseillers ou les hommes de médias. Et Guinéenews qui sera au cœur de cet événement historique à travers son envoyé spécial au bord de la mer noire ici à Sotchi, donnera à ses chers lecteurs, tout le long de cette semaine, les échos (coulisses, grandes décisions…) des travaux de ce sommet.