Sous l’égide de l’Harmattan Guinée, Conakry s’active à accueillir le monde littéraire

mars 28, 2019 8:04

La Coordination générale des 72H du livre a eu une séance de travail dans l’après midi de ce jeudi 28 mars 2019 au point de lecture du Jardin du 2 octobre, à Conakry. La rencontre a mobilisé les hommes de lettres, les libraires, les éditeurs, les élèves et étudiants, ainsi de nombreux autres acteurs de l’industrie du livre.

Au cours des travaux, il a été procédé à la déclinaison du programme, question de mettre au même niveau d’information les uns et autres sur les tenants et aboutissants de la grande manifestation prévue les 23, 24 et 25 avril prochain à Conakry.

L’on y a aussi signé une convention entre L’Harmattan Guinée et une ONG locale, convention qui va permettre désormais à l’écurie de Sansy Kaba Diakité de construire des bibliothèques tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Ce qui est d’une extrêmeme importance aux yeux des organisateurs des 72H du livre. En ce sens que cela, aux dires de Sansy Kaba Diakité de réaliser son penchant de faire de Conakry la capitale africaine du livre. L’équipe organisationnelle a déclaré se battre pour permettre à la ville de Faranah, ville invitée d’honneur cette année, d’avoir un ouvrage exceptionnel à l’image de ce qui a été fait à Kankan.

Le ministère de la Culture était représenté à la rencontre par le directeur national du Livre et de la Lecture publique, Amza Kaba. Et la ville invitée d’honneur le Pr Naby Daouda Camara, kantigui de Faranah. L’édition 2019 des 72H du livre se tiendra sous le thème : livre et images.