Soutien aux déguerpis de Kaporo : La stratégie de collecte de fonds a payé…

0
969

Suite à l’annonce de la contribution du chef de file de l’oppositon guinéenne, Cellou Dalein Diallo, pour soutenir les déguerpis de Kaporo Rails, des critiques ont fusé de toute part, notamment sur les réseaux sociaux. Beaucoup qualifiant la somme de 10 millions versés par Cellou Dalein de dérisoire.

A l’occasion de l’assemblée générale de l’UFDG, ce samedi 9 mars, le vice-président du parti, Kalémoudou Yansané, a fustigé ces critiques, affirmant que les gens trouvent toujours quelque chose à redire à tout ce que Cellou fait : « monsieur le Président, vous avez lancé le mot d’ordre en donnant 10 millions GNF. Les mauvaises gens commencent à dire que c’est peu. Si vous aviez donné plus, on aurait dit ‘’où il prend l’argent ?’’. Si vous donnez moins, on dit qu’ils sont trop avares. En Guinée, quoique vous fassiez, les mauvaises langues trouveront toujours matière à critiquer. »

L’exigence de la contribution pour les déguerpis de Kaporo Rails a trouvé de l’écho. Car, selon Kalémoudou Yansané, après le geste de Cellou Dalein, les 23 députés présents à Conakry ont versé chacun 1 million. Les structures du parti ont également contribué, dont entre autres la section motard (10 millions GNF), le Mouvement Maa Cellou laamo (4 millions 500 mille GNF), le maire de Dixinn (2 millions GNF), les amis commerçants du parti (70 millions GNF).

Lors de l’assemblée générale du samedi dernier, les contributions ont donné une somme de 3 millions 200 mille GNF.  « Nous avons cinq militants du parti qui sont des promoteurs d’écoles privées qui ont offert gratuitement l’accueil de tous les élèves de la maternité à la terminale aux familles déplacées de Kaporo Rails. Il y a une école à Wanindara, deux à la Cimenterie, deux à Sonfonia, une Kobaya. Vous avez un autre militant qui a mis à disposition 8 bâtiments à Dubreka pour accueillir les familles déplacées de Kaporo Rails », a-t-il ajouté. Avant de rappeler que tous les dons collectés seront remis à la mairie de Ratoma qui a déjà identifié tous les déguerpis afin de faire le partage.

Les contributions en faveur des familles déguerpies se poursuivent.