Stade du 28 septembre : Mohamed Lamine Bangoura fait son baptême du feu, la page Kèlèfa est-elle tournée?

octobre 2, 2018 9:34
0

Dans la loge officielle dédiée aux présidents des institutions républicaines, c’est l’ancien Vice-président de la Cour Constitutionnelle Mohamed Lamine Bangoura qui occupe à l’occasion de la célébration de l’an 60 de l’indépendance au stade du 28 septembre ce 2 octobre, le siège dédié au président de l’institution. Quant au président ‘’déchu’’, Kèlèfa Sall, il est absent des lieux, du moins pour le moment.

Il faut par ailleurs rappeler que la plus haute juridiction du pays est en proie à une crise sans précédent qui oppose depuis des mois 8 des 9 commissaires de l’institution à Kélèfa Sall et dont le dernier développement a consisté de la part de ces frondeurs à élire Mohamed Lamine Bangoura, ancien Vice-président au poste de président et Lamine Diallo à celui de Vice-président.

En tout cas, cette présence de Mohamed Lamine Bangoura à la loge des présidents des institutions républicaines est perçue par plusieurs observateurs, comme étant le début de la fin pour Kélèfa Sall dans ce bras de fer qui l’oppose aux dissidents de la Cour Constitutionnelle.

En attendant, tous les regards restent tournés vers le président de la République dont le décret est incessamment attendu pour définitivement mettre un terme à la guerre de tranchées qui a largement écorné l’image de la Cour Constitutionnelle