Stade préfectoral de Kouroussa : mi-mare, mi-champ de patates

septembre 15, 2018 1:27
0

Construit sous la première République, le stade Agbè Mady Kéita, du nom de l’ancien chef de canton de Kouroussa, se trouve dans état délabré. La tribune officielle sans chaises, le toit de la tribune presqu’inexistant. Ce stade qui autrefois faisait la fierté des Kouroussakas, est devenu aujourd’hui un véritable dépotoir d’ordures. Les toilettes ? La nausée vous prend la gorge dès que vous approchez. La pelouse devenue une piscine depuis le début de l’hivernage. Les environs du stade transformés en toilettes publiques à ciel ouvert. Le stade de Kouroussa est méconnaissable ces temps-ci.

Selon certaines indiscrétions, le ministère des Sports avait promis la reconstruction de ce stade après celui de Kankan. Un cadre de la préfecture sous le sceau de l’anonymat nous confie :  » le ministère des Sports et de la Culture  avait promis  de  mettre le dossier de ce stade dans son programme pour le soumettre au gouvernement après la reconstruction du stade de Kankan. Mais jusqu’aujourd’hui on ne voit rien venir dans ce sens.»