Taliby Sylla, ministre de l’Energie : « la Guinée est le 4e exportateur d’Energie de la CEDEAO »

0
362

Vendredi 14 février, en présidant la cérémonie de passation de service entre l’ancien directeur par intérim d’EDG Bangaly Konaté et le nouveau directeur Bangaly Maty, le ministre de l’Energie Dr. Cheick Taliby Sylla a donné une information qui pourrait surprendre plus d’un Guinéen. Selon lui, la Guinée est désormais le quatrième exportateur d’énergie dans l’espace CEDEAO, après le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

« Notre pays est devenu le quatrième exportateur d’énergie au niveau de la CEDEAO, après le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Ghana… Nous étions tout dernièrement à Abidjan à une réunion des ministres de l’Energie, ça été un grand plaisir pour nous que notre pays soit reconnu exportateur d’Energie », a  dit Cheick Taliby Sylla, mettant cette performance à l’actif de l’ancien directeur par intérim d’Electricité De Guinée (EDG). Selon Cheick Taliby, ce classement fait suite aux contrats d’achat d’énergie que Bangaly Konaté a récemment signés avec ses sociétés sœurs de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal.

Avant ces propos du ministre, Bangaly Konaté a dit : « il y a aussi eu en décembre 2019 la signature des contrats d’achat d’énergie, d’une part, entre EDG et les sociétés sœurs de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal ; et d’autre part, entre EDG et la société turque Karpower international pour une centrale flottante d’une puissance installée de 110 mégawatts, qui sera très bientôt opérationnelle. Le dernier en date a été le lancement, le 30 janvier 2020, le lancement des travaux de réhabilitation et d’extension des postes sources de Kipé et de Sonfonia sur financement de la BEI (Banque Européenne d’Investissement) ».

La Guinée est devenue quatrième exportateur d’énergie dans l’espace CEDEAO (15 pays) au moment même où Conakry a renoué, depuis décembre 2019, avec les coupures d’électricité. Ce, en dépit de l’ouverture en 2015 du barrage hydroélectrique de Kaléta. Les contrats avec les trois pays suscités seront-ils honorés par la production de Kaléta ou la future production de Souapiti ? Les autorités n’ont pas donné de détails sur ces contrats.