Taxi-moto : une véritable source de revenus pour les chômeurs à Kouroussa

0
330
Taxi-moto Kouroussa

Les jeunes de Kouroussa dont beaucoup sont diplômés sans emplois ont jeté désormais leur dévolu sur les motos taxis. Cette activité  leur permet de faire face aux difficultés quotidiennes. Les taxi-motos sont devenus le moyen de transport le plus utilisé dans la ville et dans les villages environnants. Ils aident aujourd’hui les hommes à supporter le coût de la vie.

Pour comprendre les raisons de la ruée vers cette activité, le correspondant local de Guineenews a pénétré l’univers des deux roues. Comment se procurent-ils des motos ? Combien gagnent-ils et quelles sont les difficultés rencontrées?

Ces motos sont données par  des gens qui en font un busines. Les jeunes travaillent avec. Soit ils choisissent de rembourser  le propriétaire après une période d’exploitation, soit ils font un versement quotidien après des heures de travail. Certains achètent d’eux-mêmes

Ceux qui travaillent pour les particuliers sont payés à la fin du mois par le propriétaire. Ils s’organisent dans ce cas à résoudre leurs problèmes sans tendre la main.

Curieux dans tout ça,  il y en a qui prennent 3 à 4 personnes y compris le conducteur. Chaque passager paie la somme de 3000 francs. Et cela dépend des distances. 4000  à 5000 francs pour les longues distances.

Comme difficultés,  ils sont souvent victimes de l’insécurité  quand certains clients  les déplacent  pour de longs voyages. C’est le cas de  l’un des leurs qui a trouvé  la mort sur la route de Kignero en juillet 2015.  Assassiné  par les coupeurs de route.