Téléthon Covid-19 sur les îles de Loos: 155 familles dotées des kits alimentaires par la fondation Diaka Camara

0
603

Les îles de Loos situées à quelques kilomètres de la commune de Kaloum, a reçu en toute pompe ce samedi 03 octobre 2020 la fondation Diaka Camara pour l’éducation en Guinée. Objectif visé est de distribuer les vivres à la olatin riveraine affaiblie économiquement par les effets néfastes du COVID-19.

Pour réussir ce pari humanitaire la dynamique initiatrice du projet Madame Diaka Camara, présidente de la Fondation Diaka Camara pour l’éducation a déployé son équipe technique du côté des populations des îles de Loos pour la distribution des kits alimentaires. Cette action est le fruit de son projet : « Téléthon- Tous Ensemble Contre le Covid-19« .

Cette étape importante a concerné les îles de Kassa, Sorro, Mangué, Room et Fotoba. Durant toute la journée les membres la fondation ont reçu à accomplir leur mission en livrant des dons aux populations vulnérables composés des sacs de riz, des boites de Tomates, des kilogrammes de sucres, des bidons d’huiles d’arachides.

Après la traversée, la sous-préfecture de Kassa a été la première étape de distribution des kits alimentaires. Content du geste le chef de district de l’île de la sous-préfecture de Kassa Mohamed Lamine Sylla : « je remercie infiniment la fondation Diaka Camara, pour cet acte positif qu’elle a posé aujourd’hui nous avons reçu 50 sacs de riz, des kilogrammes sucres, des bidons d’huiles d’arachide et des boîtes de Tomates. C’est très rare dans les îles. Nous sommes une population de 16 mille habitants. Il y a trois îles habitées Kassa, Fotoba et Room. C’est un don qui va tout droit dans le cœur des insulaires. Parce que ça vient à un moment très difficile. Cette maladie a tout freiné elle a rendu la vie impossible, le marché difficile, le prix du riz comme de l’or. La population est très contente. Nous sommes tous pauvres ici. Mais le degré de pauvreté ne sont pas de même », a fait savoir le responsable de district.

Présent sur le terrain de livraison, Mohamed Lamine Camara, membre de la jeunesse 21(J21), a fait savoir que la traversée n’a pas été facile qu’il s’est déplacé avec la collaboration de fondation Diaka Camara.

Selon lui, sa structure a fait des enquêtes sur le terrain avant le ciblage des ménages vulnérables. « L’arrivée du COVID-19 a beaucoup joué contre les familles les plus démunies. A cet effet la fondation a contacté la jeunesse 21 pour venir faire un travail sur le terrain. Cela a été fait sous l’œil vigilant du Président de la jeunesse 21 pour la paix et le développement, qui a bien voulu me déléguer pour assurer cette distribution. A l’instant où je vous parle la population est très contente et remercie la fondation Diaka Camara pour ce travail humanitaire« .

Delà l’équipe technique a pris son bâton de pèlerin sur la mer direction Sorro où plusieurs femmes chantaient la fondation Diaka Camara, des vivres ont été également distribués : « nous sommes très heureuses d’avoir 25 sacs de riz, des boites de tomates, des kilogrammes de sucres et des bidons d’huile d’arachide. Nous prions Dieu le Tout-puissant pour Diaka Camara, nuits et jours que sa fondation progresse. Et, nous les bénéficiaires que nous sommes Dieu nous aide à manger dans la paix et la santé, car, quand j’avais appris l’apparition de cette maladie en Guinée, je suis tombée malade par crainte>>, rappel M’mah Soumah Guineefangny Sorro.

Sur les cinq îles notamment, Kassa, Fotoba, Mangué, Room et Sorro les messages des citoyens ont été axés sur la réussite de la fondation Diaka Camara pour l’éducation en Guinée et certains mêmes ont formulé les prières à l’égard de la fondatrice.

Il est à  rappeler que ce téléthon qui a commencé depuis le 18 avril et le 3 mai 2020 environ neuf cent millions de francs guinéens (900.000.000fg) ont été mobilisés à travers cette initiative de la fondation Diaka Camara, qui va toucher également des centaines de familles  identifiées et livrées dans la capitale guinéenne.

Fondation Diaka Camara