voir Plus
    samedi, 10 avril 2021
    33 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Telico/Mamou : un suspect dans la vente des parcelles mis aux arrêts

    A Mamou, le quartier Telico, situé à la périphérie de la ville, est réputé être un quartier où les conflits domaniaux n’en finissent pas. La vente illicite des domaines, la signature pour plusieurs personnes des actes de vente pour une seule parcelle se sont là des affaires qui sont souvent transportées au tribunal de première instance de Mamou.

    Selon nos informations, le démantèlement de ce présumé escroc fait suite à la vente par un Béninois d’une parcelle située dans le secteur Pellel du quartier Telico. Amadou Kâla est celui qui a facilité la vente, il apporte des précisions:  » j’ai aidé un ami à acheter une parcelle à Pellel avec Dr Degbedji, un Béninois. Ce dernier m’avait vendu une parcelle. Lorsqu’il était question de délivrer l’acte de vente, Dr Degbedji nous a présenté un document où le cachet et la signature du chef de quartier étaient différents de ce que je connais. A la place du chef secteur, ils ont mis un tiret. C’est ainsi j’ai appelé le chef secteur pour voir l’acte. Lorsqu’il a reçu le document, il a appelé le chef de quartier, ce dernier a dit qu’il n’a pas signé un document depuis deux jours« .

    Rencontré, Oumar Baïlo Diallo, le chef secteur de Pellel livre sa version des faits :  » pour éviter les problèmes liés à la vente des parcelles ici, j’ai convenu avec le chef de quartier de ne jamais signer une attestation de vente s’il ne voit pas ma signature sur l’acte. Or, pour que je signe, le vendeur doit me montrer la parcelle pour que je puisse l’identifier et disposer de toutes les informations sur la parcelle. Lorsque le chef de quartier m’a dit qu’il n’a pas signé l’acte de Dr Degbedji, je lui ai demandé de me montrer celui qui a signé son document. Il m’a dit qu’il a remis le document à Alpha Nouhou Komah pour signature parce que selon lui il est souvent avec le chef de quartier. J’ai appelé Alpha Nouhou qui soutient que c’est le chef de quartier qui a signé le document. C’est ainsi nous nous sommes transportés chez le chef de quartier. Nous avons dit au chef de quartier de tirer cette affaire au clair pour que le second cachet sorte« , explique-t-il.

    Le maire de la commune urbaine, Amadou Tidjane Diallo, s’est aussi invité dans la danse :  » j’ai convoqué le bureau du conseil de quartier de Telico et le jeune mis en cause. J’ai demandé au jeune d’accepter de reconnaître les faits afin qu’on arrange cette situation à l’amiable. Mais, il soutient que la signature est du chef de quartier. C’est ainsi l’affaire a été envoyée à la gendarmerie« .

    Aux dernières nouvelles, Alpha Nouhou Komah, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt en attendant son jugement.

    Selon des informations, sur chaque vente de parcelle à Telico, le vendeur débourse 500 000 GNF pour que l’autorité du quartier signe l’attestation de vente. Pour ce cas, le Béninois Degbedji avait remis 320 000 GNF à Alpha Nouhou pour la signature du document et lorsque ce document a été rejeté par les acheteurs, Alpha Nouhou avait restitué le montant.

    Nous y reviendrons.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE