Télimélé : le commissariat de police pillé et incendié par des manifestants.

0
779
Le commissariat de police pillé et incendié par les manifestants à Télimélé, ce mercredi 22 janvier 2020. Mamadou Kalirou Baldé/Guinéenews.
Le bâtiment qui abrite le commissariat de police de Télimélé n’a pas survécu à la hargne des manifestants. Celui -ci a été pillé et vidé de son contenu puis incendié.
En effet, après avoir été débordé par les manifestants qui devenaient de plus en plus nombreux et gagnaient du terrain, les services de sécurité se sont repliés jusqu’à la gendarmerie.
Les multiples tentatives de convaincre la foule par le commissaire Balla Kourouma ont été vaines et l’inévitable s’est produit.
Interrogé  sur cette situation Balla kourouma explique :  » je regrette fort qu’on arrive à ce stade. Nous avons tout fait pour éviter le pire mais hélas ! Pendant une dizaine de minutes, j’ai sensibilisé ces jeunes pour épargner le bâtiment mais impossible. Mais tenez vous bien! J’ai vu des enfants qui ne pouvaient même pas supporter leurs paupières tellement qu’ils sont de mineurs ! C’est déplorable », a-t-il laissé entendre d’une voix mélancolique.
Pour ce qui est des dégâts enregistrés, le commissaire Kourouma poursuit :  » Tous les mobiliers sont partis en fumée, un écran plat, des motos de services et certaines qui étaient stationnées pour des fins d’enquêtes ont été soit  emportés ou brûlés. Heureusement, j’ai pu sauvé les armes qui y étaient », a-t-il laissé entendre.
Le commissariat de police pillé et incendié par les manifestants à Télimélé, ce mercredi 22 janvier 2020. Mamadou Kalirou Baldé/Guinéenews.
Par ailleurs, un kiosque contenant des articles divers appartenant à un citoyen qui était non loin du commissariat a été vandalisé et vidé  de son contenu.
A préciser que  le commissariat et certaines épaves de motos continuent de brûler dans les caniveaux jusqu’à ce soir et toutes les artères demeurent toujours bloquées.