Télimélé : le préfet procède au lancement de la 3e édition de la SENACIP

décembre 17, 2018 6:42

Dans l’après-midi de ce lundi 17 Décembre, le préfet de Télimélé a procédé au lancement de la troisième édition de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (Senacip) dans la salle de conférence de la préfecture. Le thème de la Senacip retenu pour cette année est « 60 ans d’indépendance, une obligation de mémoire citoyenne ».

Durant une semaine, plusieurs activités seront menées par les différents acteurs impliqués dans le processus notamment des conférences citoyennes dans les établissements sur le sens et la portée des symboles de la République, des journées d’immersions dédiées à la célébration du drapeau national comme symbole et la valorisation des héros nationaux, des débats citoyens au niveau de la radio locale et une journée de salubrité consacrée aux actions d’assainissements et de ramassage d’ordures.

Dans son intervention, la déléguée nationale est revenue sur les enjeux de cette semaine importante pour l’édification de notre nation.

Selon Mariama Bah, « l’objectif de cette semaine vise surtout à développer les attitudes citoyennes, sensibiliser les populations sur les vertus d’une souveraineté assumée, sensibiliser les citoyens sur les symboles et les valeurs de la nation, de protéger l’environnement et d’améliorer leur cadre de vie ».

Par ailleurs, le préfet Amara Lamine Soumah a saisi cette opportunité pour plaider en faveur d’un changement de comportement des citoyens pour bâtir une Guinée unie et prospère.

« C’est le moment idéal, dit-il, pour chaque citoyen de ce pays de s’interroger sur ce qu’il a fait et ce qu’il doit faire. Nous devons tous mettre de côté les considérations politiques, ethniques, régionalistes et religieuses pour construire notre nation ».

Pour mener à bien ces activités énumérées ci-dessus, un comité de réflexion a été mis en place.

Il faut noter que cette cérémonie s’est déroulée en présence de la déléguée du département de tutelle, des cadres préfectoraux et communaux, des associations de jeunesse, du syndicat de transport et de la mécanique générale.