Télimélé: le syndicat des transporteurs maintient la grève et interdit la circulation des véhicules

juillet 24, 2018 5:54
0

Depuis le réajustement du prix du carburant à la pompe, le secteur du transport est profondément perturbé. Conséquence, les populations sont immobilisées. Ils paient les frais de cette situation qui va de mal en pis.

A Télimélé ce mardi 24 juillet, le Syndicat local des transporteurs et de la Mécanique Générale, à l’appel de sa hiérarchie, est passé à l’acte en érigeant des barrages sur les deux principales sorties de la ville notamment à Dara et à Samankou.

 Décidé à sévir contre les récalcitrants, Alpha Alimou Diallo dit “ zaffar”, le secrétaire général dudit syndicat explique les raisons de leur présence sur les lieux : « nous sommes ici pour répondre favorablement à l’appel de notre hiérarchie et nous échangeons périodiquement avec elle et les collègues des autres préfectures. Nous luttons pour que le prix du carburant soit revu à la baisse. C’est difficile pour un paysan de payer 100 mille fg comme frais de transport pour aller à Conakry sans compter ceux des bagages.»

Quant à Amadou Doumbouya, le premier secrétaire administratif: « tout se passe dans la règle de l’art, pas de racket ni de brutalité.  Les taxis-motos et les véhicules de transport en commun sont tout simplement priés de rebrousser chemin et de garer.»

Pour ce qui concerne le grand marché, rien à signaler. Les boutiques et les magasins ont ouvert. Comme on le voit donc, en attendant un dénouement heureux à cette crise, les populations continuent de subir le coup et ce, jusque dans les confins les plus reculés  du pays.