Télimélé: l’heure est au bilan après les violences des deux derniers jours

0
495


La ville de Télimélé a été le théâtre des violents affrontements ces deux derniers jours entre des jeunes manifestants et les forces de défense et de sécurité.

Comme nous l’annoncions hier dans une de nos dépêches, le bilan de la journée s’était soldé par un mort et deux blessés côté manifestants. La nuit qui a suivi a connu beaucoup des dégâts matériels avec l’attaque de plusieurs boutiques et magasins où les assaillants ont dérobé presque tous leurs contenus.
En effet, plusieurs cas de vols ont été signalés dans le marché central. On dénombre au total cinq boutiques et magasins vandalisés et des objets de valeurs emportés.
Abdoulaye Bah, une des victimes que nous avons rencontrée est sous le choc après avoir constaté cet acte de vandalisme perpétré dans sa place :«Je suis au regret de constater que ces violences post électorales ont débouché sur des actes de vandalisme de cette nature. J’ai perdu beaucoup des objets de valeurs notamment des téléphones, des écouteurs, mon poste téléviseur, une somme de 800.000 FG et autres accessoires non moins importants».
Plusieurs commerçants, de peur d’être victimes, ont délocalisé leurs marchandises en attendant que la situation ne revienne à la normale.
Par ailleurs, ces troubles post électoraux ont complètement métamorphosé le centre ville de Télimélé qui ressemble à une ville fantôme ce vendredi.
La circulation reprend peu à peu et le commerce reste toujours fermé.
Partout, sur la chaussée, des vestiges de pneus brûlés, des barricades à l’aide des troncs d’arbres ou des gros blocs de pierres que les forces de défense et de sécurité postées sur tous les carrefours tentent de dégager pour libérer la circulation.