Télimélé : plus de 1500 kilos de chanvre indien incinérés par les autorités judiciaires.

0
240
Ce jeudi 19 septembre 2019, les autorités judiciaires,  ont procédé à l’incinération  en publique d’une importante quantité de chanvre indien devant la maison des jeunes, a constaté la rédaction locale de Guineenews© sur place ; c’était en présence des autorités administratives et communales, de la sécurité et de nombreux citoyens venus pour la circonstance.
Une  occasion mise à profit par le commandant adjoint de la gendarmerie locale  Cecé Bruno Loua de réitérer une nouvelle fois la détermination des services de sécurité à traquer ces malfrats afin de les mettre hors d’état de nuire. « Effectivement, il y a quelques mois, les services de sécurité ont réussi à traquer ces vendeurs de chanvre indien et aussitôt nous les avons entendus puis dressé un procès verbal avant de les déférer à la justice. Nous sommes prêts de jour comme de nuit à dénicher ces hors la loi qui continuent à ternir l’image de la préfecture et je recommande à la population de cesser ces genres de pratiques », a-t-il affirmé.
Même son de cloche chez le commissaire central de police Balla Kourouma qui appelle les citoyens à une franche collaboration car dira-t-il, c’est l’avenir de la nation qui est compromis si la jeunesse ne prend pas conscience. « Il faut reconnaître qu’il y
a beaucoup de délinquance dans la cité et pour mettre fin à cela, nous sollicitons l’appui des citoyens car dans les quartiers, il y a des grossistes, des détaillants et des consommateurs ; d’où la nécessité d’ailleurs de mettre en place une police de proximité. Et si la consommation de ces stupéfiants perdure, c’est l’avenir de la nation qui est compromis car sa force repose sur sa jeunesse », a-t-il affirmé.
Par ailleurs, le juge de paix Yamoussa Conté qui a présidé cette activité a affirmé que Télimélé, compte tenu de sa position géographique est la plaque tournante de la distribution du chanvre indien dans la sous- région et par la même occasion, lance un avertissement aux concessionnaires qui hébergent ces malfrats. « Telimélé est une préfecture qui fait frontière avec huit autres préfectures, c’est ce qui fait d’elle une plaque tournante du ravitaillement de la drogue dans la sous-région. La preuve est là parce que nous avons procédé à l’incinération de plus de 1500 kilogrammes de chanvre indien aujourd’hui. Nous ne tolérerons plus ça ici et nous mettons en garde les concessionnaires qui hébergent ces malfrats car ils risquent eux-aussi d’être poursuivis pour délit de complicité », a martelé le patron de la justice décidé à sévir contre ces malfrats.
Pour sa part, le représentant des sages Elhadj Diouhé Filo Diallo à remercié la sécurité pour ce travail abattu et a fermement condamné ceux qui ternissent l’image de télimélé et mettent la vie des jeunes en danger et accroissent le banditisme et la délinquance dans la cité. « Au nom des sages et de tous les parents, nous remercions les services de sécurité, police, gendarmerie et justice qui ont pu appréhender ces substances nocives pour les fils de Télimélé. Nous prions Dieu afin que tous ceux qui sont impliqués dans cette magouille soient appréhendés ; qu’ils s’agissent des chauffeurs qui assurent le transport ou  des vendeurs et même des consommateurs », affirme-t-il.
Reste à savoir si cette incinération publique et les avertissements des autorités en la matière parviendront à dissuader les réseaux de trafics si puissamment organisés !