Telimélé: Tenue de la deuxième session du conseil communal

juillet 8, 2019 12:58

La deuxième session du conseil communal de la commune urbaine de Telimélé s’est tenue ce lundi 8 juillet dans la salle de conférence de la mairie en présence de l’ensemble des conseillers. A l’ordre du jour, la situation financière, les investissements, le fonctionnement et le compte rendu des activités.

A l’ouverture de cette session, le préfet, Amadou Sadio Diallo, a invité les conseillers communaux à travailler pour servir les communautés et non se servir. S’adressant aux élus locaux, le patron de la préfecture les a remerciés tout en les invitant à « œuvrer pour le bonheur des citoyens. Aujourd’hui, notre environnement est menacé par la coupe abusive du bois. Nous devons lutter contre ce fléau, lutter contre l’insalubrité de la ville et s’atteler à la collecte des taxes et des impôts pour nourrir la caisse de la commune ».

Pour sa part, le maire de la commune urbaine, Younoussa Goulgoul Diallo, a remercié les conseillers pour leur présence et leur dévouement pour le développement de sa collectivité avant de passer la parole au receveur communal pour la lecture du rapport de cette deuxième session.

Selon Cheik Sylla, sur une prévision de plus de deux milliards de francs guinéens, la commune n’a pu engranger que 452 679 685 GNF répartis entre les recettes locales et  une partie du montant issu de l’Agence national de financement des collectivités (ANAFIC).

Dans le compte rendu des activités, la commune urbaine de Telimélé a réalisé un certain nombre d’activités notamment la réalisation de deux points de vente de viande au marché central, le lancement des travaux de construction de l’école de quatre salles de classe au collège de Kolly par la CBG, la pose de la première pierre pour la construction de l’école primaire de Guémé dans le district de Sokoliba et le poste de santé de Gnabely par l’ANAFIC, la rénovation du bloc abritant la mairie et le reprofilage  de la voirie urbaine.

Par ailleurs, dans les divers, le maire a évoqué les difficultés liées au recouvrement des taxes et des impôts qui entravent grandement le développement de la commune. En plus, il a aussi été question des préparatifs pour la réception du nouveau préfet prévue le 27 juillet à la maison des jeunes et l’assainissement de la ville .