Télimélé : un chimpanzé s’enfuit dans la brousse avec une fillette qu’il a confondue à son bébé

0
1847

Une scène inédite s’est produite dimanche dernier dans le village de Sila, localité relevant du district de Fanta, commune urbaine de Télimélé, située à sept kilomètres du  chef-lieu de la préfecture.

C’est une jeune fillette nommée Kadé Benté Bah, âgée de deux ans environ, qui a été prise pour cible par un chimpanzé qui l’a portée sur son dos avant de s’enfuir dans la brousse. Elle a eu la vie sauve  grâce aux   cris d’alarme de ses collègues et la bravoure de sa mère.

En effet, le district de Fanta à travers son relief et son paysage, hébergent plusieurs espèces fauniques dans des endroits réputés être leurs lieux de refuge par excellence, notamment le mont Dantégué, la grotte de Kippel, les contreforts de Goubéra et le col de Kourouba à la limite avec la commune rurale de Gougoudjé.

Si la bonne collaboration a toujours existé entre le monde sauvage et la population humaine, c’est loin le cas ces derniers temps où les chimpanzés commencent à semer la terreur en s’attaquant aux humains comme en témoigne ce scénario inédit dans ce village de Sila.

Interrogé sur le film de cet événement,  Mamadou Oury Bah,membre du bureau du district raconte la mésaventure de sa fillette et dit craindre pour la sécurité de sa famille avant d’interpeller les autorités sur les dangers de ces attaques: « C’est ce dimanche 19 juillet 2020  dans la matinée que mes enfants ont été attaqués par un chimpanzé derrière notre concession, alors qu’ils revenaient de l’école coranique. L’animal était perché sur un buisson et dès qu’ils sont venus, il les a effrayés avant de prendre la fillette, la porter sur son dos et s’enfuir. Les cris de ses collègues ont alerté ma femme qui s’est mise à poursuivre l’animal, lequel finira par la jeter contre un rocher avant de s’éclipser dans la nature. Elle a eu des égratignures au bras et au ventre. Nous avons vraiment peur maintenant  pour notre sécurité du fait que les chimpanzés sont des animaux protégés et nous demandons aux autorités compétentes de nous aider à trouver une solution», a-t-il alerté.

Toujours selon notre interlocuteur Mamadou Oury Bah : « Un autre enfant a été mordu par un autre chimpanzé non loin de notre village dans le district de Sodio il y a quelques jours. C’est pourquoi en commun accord nous allons essayer de saisir les autorités communales et les garde forestiers pour qu’ensemble nous puissions trouver une solution à ces attaques répétées »,  a-t-il affirmé.

En attendant de voir plus clair dans cette affaire, les citoyens des districts de  Fanta et Sodio vivent la peur au ventre.