Tension à Boffa : des jeunes opposés au limogeage du préfet investissent la rue

août 23, 2019 11:07

Tout a commencé aussitôt hier nuit après la lecture à la télévision nationale du décret limogeant le préfet Tidiane Soumah. Visiblement opposés à ce décret, des jeunes ont spontanément investi certaines artères de la ville en scandant en boucle le slogan : ‘’ A bas le décret ! ’’.

Interrompue par la pluie, cette manifestation a repris très tôt ce vendredi. Les frondeurs essentiellement composés de jeunes garçons et de femmes, ont marché et érigé par endroits des barricades sur la principale artère de la ville.

Selon Mohamed ‘’Tosnaire’’ Sylla, un des manifestants, le préfet limogé est un modèle pour Boffa. « ll y a un décret qui est tombé hier nuit pour limoger notre préfet. Nous sommes pour le préfet de Boffa. Ce qu’il est en train de faire pour Boffa est à l’avantage de la ville. C’est la première fois ici qu’un préfet est aussi dévoué aux services des citoyens.  Boffa n’a jamais eu un bon préfet comme lui. Il défend l’intérêt des jeunes et de Boffa en général. Il y a un certain nommé Mamady Condé qui fait depuis fort longtemps les rapports contre les préfets de Boffa. Après le rapport qu’il a fait contre le préfet, le lendemain on a reçu une délégation de la Présidence sous prétexte qu’elle est venue pour voir la situation qui prévaut actuellement à Boffa. On a fait savoir aux membres de ladite délégation qu’il y a quelqu’un qui fait depuis longtemps des rapports contre les gens de Boffa, sinon tout va bien. C’est pourquoi pour calmer, l’Etat doit maintenir le préfet Tidiane Soumah », a-t-il déclaré.

Quant à Lanssana Sylla, il prédit la fin du RPG à Boffa où le président de la République maintenait ce limogeage du préfet Tidiane Soumah qui a été remplacé par le lieutenant-colonel Abdourahamane Kéita.  « Nous bloquons la route nationale parce que nous sommes contre le décret du chef de l’Etat. Le préfet qui est limogé aide les jeunes même dans les sociétés minières et défend leur cause », a-t-il confié.