Tension à Siguirini : le siège de la mairie fait les frais de la colère des orpailleurs

0
532

Empêchés d’exploiter les alentours d’une mine de la compagnie Nord Gold, les orpailleurs de Siguirini, une sous-préfecture de Siguiri, se sont violemment attaqués dans l’après-midi de ce samedi au siège de la commune rurale. Des violences qui ont provoqué d’important dégâts matériels sur le bâtiment abritant le bureau du conseil communal, nous rapportent des sources officielles.

Cette action des orpailleurs, justifie Lamine Touré, un des frondeurs, vise à attirer l’attention des autorités locales sur leurs souffrances actuelles.

« Nous n’avons pas d’emploi, c’est autour de ces mines que nous venons chercher notre quotidien. Mais, la société Nord Gold nous empêche de le faire et le maire ne dit rien. Voilà les raisons qui nous ont amenés à faire cette descente », nous –t-il confié au bout du fil.

Tout en confirmant cette attaque, le secrétaire général de commune rurale de Siguirini, Mohamed Kanté, soutient que cette irruption a été très dommageable pour la mairie.

« Nous étions sur une formation et subitement nous avons vu des orpailleurs venir nous envahir. Il y a eu des dégâts matériels, les vitres de nos bureaux ont été caillassées et notre nouveau groupe électrogène a endommagé… », a-t-il précisé.

Faut-il par ailleurs souligner que ces violences des orpailleurs dans cette localité sont récurrentes ces derniers temps. Au mois de juin dernier, des échauffourées similaires entre les services de sécurité de la société Nord Gold et les orpailleurs, ont fait de nombreux blessés.

Enfin, toutes nos tentatives de joindre la direction de la société Nord Gold pour avoir ses versions des faits, sont restées vaines jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche.