Tension électorale : des heurts font 1 mort et plusieurs blessés à Faranah

0
296

La campagne électorale a dégénéré ce mercredi en affrontement entre des militants de partis politiques rivaux, dans la ville de Faranah, située à près de 600 kilomètres de la capitale, faisant 1 mort et plus de 80 blessés, dont certains grièvement, a-t-on appris sur place.

La victime de ces violents heurts  du nom de Mamadou Diouldé Barry, était âgé de 32 ans et était un boulanger de profession, produisant du pain  au quartier Faranahkoura.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le boulanger serait tombé dans une embuscade tendue par des quidams, alors qu’il partait au centre ville  chercher ses deux enfants, âgés respectivement de 5 ans et de 2 ans. Ayant appris que la cité de Faranah était en proie à des violences.

Mamadou Diouldé Barry aurait été lynché à mort. Plongé dans un coma profond, les médecins ne purent le sauver, une fois admis à l’hôpital préfectoral.

Il était  originaire de la sous-préfecture de Bissikirima, plus précisément du district de Leby Thiery.

Ces violences seraient l’œuvre de certains militants zélés se réclamant des deux principaux partis, à savoir le Rpg arc-en-ciel et l’Union des forces démocratiques de guinée (Ufdg).

A noter qu’en plus de ce cas de mort, la ville aurait enregistré 81 blessés et plusieurs dégâts matériels.