Tentative de vol de bébé à l’hôpital régional de Labé : la direction générale prend des dispositions sécuritaires

avril 16, 2019 9:40

Dans la nuit du dimanche à ce lundi 15 avril 2019,  aux environs de deux heures du matin,  trois inconnus habillés en blouse se sont frauduleusement introduits dans la salle de la maternité de l’hôpital régional de Labé pour fouiller parmi les nouveaux nés. Surpris par les cris des mamans, ils ont aussitôt pris la poudre d’escampette. Un incident qui a alerté la direction de l’hôpital de Labé qui a aussitôt pris des dispositions sécuritaires.

Dr Fatoumata Binta Barry est la cheffe du service de la maternité de l’hôpital régional de Labé. Ici, elle explique : «quand je suis venue ce matin, l’équipe de garde m’a saisie pour dire qu’hier, ils ont reçu la visite d’inconnus à la maternité. Trois gaillards sont venus vers 2 heures du matin, en train de regarder les enfants qui étaient couchés auprès de leurs mamans. Ainsi, les mamans se sont réveillées en sursaut et se sont mis à crier. Elles n’ont pas pu les identifier, mais qu’ils étaient en blouse. Alors qu’à la maternité, nous n’avons pas de garçons. Il n’y a que des femmes. Donc, les femmes ont crié au secours. Ils ont fui ».

Saisie, la direction générale de l’hôpital de Labé a aussitôt pris des dispositions sécuritaires drastiques. Désormais, «il est interdit de venir à la maternité au-delà de 21 heures. Deuxièmement, les motos inconnues sont interdites. Injonction a été donné aux gardiens de dégonfler les pneus. Troisièmement, il est aussi interdit aux équipes de garde de libérer les femmes qui ont donné naissance au-delà de 20 heures. Le directeur a rappelé les gardiens qui ont été mis devant leurs responsabilités de veiller aux alentours de l’hôpital toute la nuit. On a demandé de diffuser les numéros de la gendarmerie et de la police dans tous les services », précise Docteur Fatoumata Binta Barry.

Il reste désormais à savoir si ces dispositions seront prises en compte pour éviter tout vol de bébé dans cette structure sanitaire.