Tenue jeudi à Conakry de la réunion tournante de la fédération des chambres des mines de la CEDEAO.

mai 4, 2018 12:57
0

La rencontre de Conakry a réuni tous les membres statutaires de la fédération des chambres des mines et associations minières de la CEDEAO et leurs partenaires. Après le passage en revue des participants et invités, plusieurs interventions ont mis l’accent sur la nécessité de renforcement des liens entre les acteurs miniers de la sous-région.

Dans son souhait de bienvenue, le président du conseil d’administration de la chambre des mines de Guinée a indiqué son souhait de voir les chambres de mines de la CEDEAO atteindre leur vision, celle de réussir le plaidoyer pour des politiques efficaces de promotion de l’exploitation minière durable et responsable.

Malick N’Diaye dit que son organisation veillera à ce que les ressources et les capacités des membres de la chambre des mines soient utilisées pour servir les besoins de ses parties prenantes dans la communauté.

De son côté, le Président de l’assemblé générale de la fédération des chambres de mines de la CEDEAO a mis l’accent sur les objectifs de cette fédération.

Entre autres objectifs, dira Kwamé Kufur Addo, sensibiliser les Etats membres au plaidoyer pour l’adoption de politiques efficaces de l’exploitation minière et la promotion des intérêts miniers dans les communautés, le partage des informations sur les questions minières entre les différents membres et autres.

Pour sa part Liliane Alapipi, représentante résident de la CEDEAO en Guinée, a au nom du secrétaire exécutif de la communauté, pris l’engagement d’apporter son soutien aux miniers. Elle dit mesurer l’importance de la fédération des chambres des mines dans l’intégration minière de la sous-région pour la lutte contre la pauvreté et le développement économique des Etats membres.

Ouvrant la réunion de Conakry, le Ministre des mines a indiqué la place qu’occupe le secteur minier dans l’Economie Guinéenne.
Abdoulaye Magassouba a présenté les reformes engagées et les résultats obtenus ces dernières années par son gouvernement dans le secteur. Il n’a pas occulté les défis qui selon lui ne pourront être relevés sans la collaboration des différents acteurs du secteur, mais aussi des pays membres de la CEDEAO.
Avant de terminer, le Ministre Magassouba a indiqué la disponibilité de son gouvernement à collaborer avec la Fédération des chambres des mines de l’organisation sous régionale pour la réalisation de ses objectifs sur la base de la vision minière africaine. Plusieurs autres sujets ont été débattus par les partenaires des mines notamment la lutte contre la pauvreté et la protection de l’environnement.
La réunion de Conakry s’est achevée par l’Assemblée Générale de la fédération des chambres de mines de la CEDEAO.
La fédération des chambres des mines de la CEDEAO est constituée de l’Assemblé Générale, du conseil exécutif présidé par notre compatriote Saïkou Yaya DIALLO et d’une direction exécutive.