voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Tête-à-tête Alpha Condé-Sabri Boukadoum :  voici ce que les deux hommes se sont dit

    En Guinée depuis hier jeudi, le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a été reçu ce vendredi par le Président Alpha Condé après un tête-à-tête avec son homologue guinéen Ibrahima Kalil Kaba. Pour cette première visite d’un ministre des Affaires étrangères algérien en Guinée depuis environ 40 ans, l’occasion était propice pour passer en revue les relations guinéo-algériennes vieilles de près de 60 ans. C’est du moins ce qui ressort du compte rendu du bureau de presse de la Présidence.

    Politique, économie, commerce, sécurité, énergie, mine … Alpha Condé et son hôte ont presque parlé de tout ce qui peut contribuer au renforcement de la coopération entre leurs deux pays. Une coopération qui a connu une courte période d’interrogation quand la Guinée a rappelé en janvier 2018 son ambassadeur à Alger. « La Guinée a fait beaucoup au moment des guerres de l’indépendance et ça reste […] le symbole du lien entre la Guinée et l’Algérie. J’ai redis le message de l’entière disponibilité de l’Algérie à travailler avec la Guinée dans tous les domaines pour développer notre coopération et ouvrir de nouveaux champs… », a dit Sabri Boukadoum, qui s’est rendu à Conakry avec une forte délégation algérienne.

    Rappelant les liens historiques entre les deux pays, le ministre Ibrahima Kalil Kaba a indiqué que la visite de son homologue algérien à Conakry rentre dans le cadre de la redynamisation de ces liens. Pour Ibrahima Kalil Kaba, il faut maintenant s’assurer de hisser la coopération économique ( investissement et commerce) au niveau de la coopération politiques.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE