Tête-à-tête Direction du port-syndicat : ce qu’a dit la DG aux émissaires des travailleurs

septembre 3, 2018 7:58
0

Les travailleurs du PAC (Port Autonome de Conakry) ont exigé ce lundi 3 septembre à leur Directrice générale Hawa Keita et son adjointe, Aissatou Aribot, de donner des explications «claires» relatives au contenu du contrat de concession du port de Conakry à la société turque Albayrak. En réponse, Hawa Kéita a déclaré qu’elle n’a fait qu’exécuter un ordre. Toutefois, Mme Kéita et son équipe ont affirmé qu’elles sont ouvertes au dialogue. C’est en substance la nouvelle qui a filtré de la rencontre que la direction a eu ce matin avec un groupe de la délégation syndicale du port. Lisez plutôt  ce qu’a déclaré le secrétaire général de la délégation syndicale du PAC, Cheick Touré à ses camarades au sortir dudit entretien :

  «…Nous sommes allés voir la Directrice générale, Hawa Kéita et son adjointe Aïssatou Aribot pour qu’elles viennent s’expliquer devant les travailleurs sur le contrat de concession du port de Conakry à la société turque dénommée Albayrak. Elles nous ont demandés à ce qu’on reporte la rencontre pour une date ultérieure. Quand nous leur avons demandé de nous fournir une copie du contrat sur lequel elle a apposé sa signature, la dame Hawa Keita nous a répondus qu’elle n’en a pas. Elle nous a dits qu’elle est une commise de l’Etat et que le contrat qu’elle signé suit son cours normal. Elle nous aussi dits qu’elle a été nommée par le président de la République et que si ce dernier lui commet à une tâche, elle dit qu’elle est obligée de l’exécuter. Elle a dit qu’elle est ouverte avec toute négociation avec la délégation syndicale…»