TIC : La Guinéenne, Fadima Diawara, crée un smartphone 100% africain – Déjà un prix !

juin 16, 2019 9:14

Kunfabo, c’est une marque de smartphone Low Cost 100% africain, que la Guinéenne, Fadima Diawara, a créée. Son projet a été présenté à la semaine du numérique organisée du 11 au 14 juin 2019 à Conakry et a obtenu le 2ème prix de l’édition de 2019.

« Je suis très contente et l’équipe est très contente du prix. Ça veut dire que notre travail a été valorisé, ça veut dire que nos nuits blanches ont payé. C’est réconfortant », a affirmé Fadima Diawara, avant de souhaiter voir lancé cette année son smartphone : « Nous espérons que tout cela aide le lancement de Kunfabo cette année. C’est ce que nous souhaiterions quand même. »

‘’Kunfabo’, qui signifie en maninka ‘’être en contact’’, est une marque qui a été assemblée en Chine, faute d’usine d’assemblages en Afrique, mais, soutient Fadima Diawara, elle est 100% africaine : « Kunfabo, c’est une marque de smartphone Low Cost 100% africain. Ça a été designé par nous. Mais comme nous n’avons pas d’usine d’assemblage ici en Afrique, elle a été assemblée en Chine. »

Kunfabo contient des applications préinstallées qui le différencient des autres smartphones. « Ce qui rend sa particularité, dit-elle, c’e sont les applications que nous avions développées. Ces applications aident les populations africaines, à savoir la géolocalisation de centres de santé, des hôpitaux de proximité, une autre des recettes africaines. On a pris les recettes de chaque pays africain que nous avons intégrées à cette application. Une dernière application, c’est la plate-forme de communication qui s’appelle Dikalo qui est développée par une star-tup camerounaise avec laquelle nous collaborons ». Dikalo, faut-il le préciser, est une application de communication comme Messenger ou WhatsApp.

« L’idée, c’est de créer une nouvelle marque africaine qui nous représente et avec laquelle nous nous identifions », ajoute la jeune de dame 33 ans, qui dit avoir l’ambition d’ouvrir en Guinée une usine d’assemblage afin de donner à Kunfabo son africanité.

Le premier modèle de Kunfabo aura un système d’exploitation Android 8.1 avec 4G, un écran de 5,72 pouces, un appareil photo de 5 méga pixels à l’avant, un appareil photo de 8 méga pixels et 0.3 méga pixels à l’arrière, une RAM de 2 GO et un stockage de 16 GO. Son prix devra tourner autour des 100 dollars.

Kunfabo sera le second smartphone créé par des Africains après Elikia, qui signifie espoir en lingala, créé par le Congolais Vérone Mankou. Et tous ces deux appareils ont pour pays d’assemblage, la Chine.