Tiégboro après l’arrestation de Modibo : « S’il est libéré demain…»

février 19, 2019 9:55

Le colonel Moussa Tiégboro Camara a indiqué que  Mohamed Barry (plus connu sous le nom de Modibo), le détenteur du restaurant Modibo 3, a été arrêté et mis sous mandat de dépôt en attendant d’être déféré à la justice (tribunal de première instance de Kaloum). Mais, le commissionnaire divisionnaire Daba Traoré, qui a mené l’opération contre ces viandes pourries, a laissé entendre qu’il y a beaucoup de gens qui leur demandent de laisser tomber le dossier. « Avec la volonté politique que nous avons… Je vous garantis que cette affaire ira jusqu’au bout », a tenté de rassurer Daba Traoré.

Sur cette « pression » en faveur de Modibo et ses présumés complices en cavale, le Secrétariat général à la Présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, Moussa Tiegboro Camara dira : « Modibo est arrêté et mis sous mandat de dépôt. S’il est libéré demain… en tout cas nous on a fait notre travail ». Il a poursuivi en disant : « il ne pouvait même pas se défendre devant les journalistes. On lui a posé quelques questions, il était bloqué ».

Devant les micros et caméras de la presse, Mohamed Barry dit Modibo a dit en substance : « chaque fois que nous avons une quantité importante de viande impropre à la consommation, on la déclare à la police. Chaque année, on le fait. Le quartier est au courant, ainsi que le service chargé de l’incinération, l’Escadron mobile numéro 1… Ce ne sont pas des produits que nous utilisons. Dans notre profession, nous mettons de côté toute marchandise qui n’est pas bonne. C’est impossible de la laisser dehors. Sinon, les gens vont prendre. On les stocke quelque part. Dès que la quantité devient importante, on la déclare au service chargé de l’incinération ».

Mohamed Barry a aussi indiqué que le conteneur de viande saisi chez lui contenait des os qui étaient destinés à être jetés. Ce conteneur appartient à un certain Kaba ( l’un de ses deux présumés complices en fuite). « Moi, je ne travaille pas avec les os…Mes viandes, je les achète au marché, je les nettoie, j’enlève les nerfs et la graisse

En réponde aux explications du suspect, le colonel Tiégboro a indiqué que Modibo s’était engagé à incinérer le contenu du conteneur après que la douane ait constaté que c’était des os et de non de la bonne viande. « Il a gardé par devers lui au lieu de l’incinérer…Si ce n’est pas pour consommer, pourquoi mettre ensemble les viandes périmées et celles non périmées »,  s’est interrogé le secrétaire à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé.