Tirs à «balles réelles» contre son véhicule: Dalein révèle qu’il avait reçu des SMS qui le menaçaient de mort s’il marchait ce mardi

octobre 23, 2018 2:47
0

Interdite, la manifestation de l’opposition a failli tourner au pire. Car, le cortège des leaders de l’opposition a été disloqué au rond-point de Belle-Vue, soit à environ 500m du domicile de Cellou Dalein Diallo, par des tirs de gaz lacrymogènes.

Le véhicule du chef de file de l’opposition a essuyé des tirs à « balles réelles ». Son chauffeur a été blessé. L’impact des « balles» est visible sur le pare-brise du véhicule.

Dr Lansana Faya Millimouno, président du Bloc Libéral (BL), explique la scène : «J’étais dans la voiture. C’est au niveau de la Belle-Vue qu’on nous a arrêtés (bloqués, ndlr) et puis il y a une voiture de la gendarmerie qui est venue nous couper [la route] derrière et une autre qui s’est mise devant nous. Alors il y a quelqu’un qui est venu tirer à bout portant sur la voiture du chef de file de l’opposition.»

Pour le président du BL, cette situation prouve la « volonté » des autorités d’ « implanter une dictature » en Guinée : «je crois qu’on est en train de vivre une situation d’implantation de la dictature, de la haine, de la violence de la part du président Alpha Condé et de son gouvernement. » Avec Sékou Touré, la Guinée a connu une des pires dictatures que «le peuple de Guinée n’est pas prêt » à rééditer. «Nous ne pouvons plus nous asseoir et laisser qu’une autre dictature s’implante », conclut-il.

Pour Hadja Halimatou Dalein Diallo, l’épouse du chef de file de l’opposition, cette « tentative d’assassinat » de son mari ne lui surprend guère: «on s’y attendait. C’est dommage pour notre pays.»

Dans une brève intervention, Cellou Dalein Diallo a confirmé les propos de son épouse, puisqu’il aurait reçu plusieurs SMS lui demandant de ne pas sortir aujourd’hui sinon « on le tuerait ».

S’agissant d’un éventuel compromis entre l’opposition et le pouvoir, Cellou Dalein affirme qu’il ne signera plus d’accord avec Alpha Condé qui «ne respecte jamais aucun engagement».