Tougué : la DPE placée sous haute surveillance sécuritaire

novembre 8, 2018 12:18
0

Après la manifestation d’hier par un groupe  d’enseignants réclamant le dégel des salaires et le départ du directeur préfectoral de l’éducation et de l’alphabétisation, la direction est placée ce matin sous haute surveillance sécuritaire, constaté la rédaction locale de Guinéenews©.

Les locaux de la DPE sont ouverts et sur les lieux, on constate la présence des agents de la gendarmerie et de la police avec en leur tête, le commandant de la gendarmerie et le commissaire de la police. Le préfet et le maire y ont fait un tour.

On note également la présence des cadres de la DPE et des directeurs sous préfectoraux de l’éducation conviés à une réunion, nous apprend on.

A noter qu’hier, les enseignants manifestants ont barricadé les portes des locaux de la DPE et affiché une mise en garde sur laquelle on pouvait lire : « Un cadenas coupé = bureau saccagé ».

Selon nos informations, les membres du bureau du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) à Tougué sont réunion depuis 10 heures en avec certains enseignants.

Un appel pour faire un sit-in lundi 12 novembre devant les DPE du pays a été lancé hier mercredi par le SLECG pour protester contre la non prise en compte de des revendications des enseignants.

Affaire à suivre…