Tougué : la préfecture la plus pauvre de la Région de Labé (Premier ministre)

0
208

Dans le cadre de son séjour au Fouta, le Premier ministre (PM), Ibarhima Kassory Fofana a procédé au lancement des activités de l’agence national d’inclusion économique et social (ANIES) le jeudi 21 novembre au niveau de la préfecture de Tougué.

Le choix porté sur cette préfecture pour lancer ce programme gouvernemental n’est pas fortuit car, a indiqué le Premier ministre, elle est la préfecture la plus pauvre de la région de Labé. « Le déploiement de l’ANIES va se faire en deux phases. Une première phase expérimentale va porter sur les préfectures de Gaoul, Forécariah, Kindia, Beyla, Dabola, Kérouane, Kouroussa, Mamou et Tougué et la zone spéciale de Conakry. (…) Le choix de ces territoires a été opéré sur des bases économiques et sociales à travers l’indice de pauvreté multidimensionnel. Ainsi avec un taux de 66,2%, Tougué est la préfecture la plus pauvre de la région de Labé. C’est donc ici dans ce magnifique territoire qui a parfois le sentiment justifié d’être laissé pour compte qu’il nous est apparu souhaitable de lancer l’agence national d’inclusion économique et sociale. (…)

Jeunes et femmes de Tougué, soyez rassurés que le gouvernement ne vous oublie pas. L’inclusion économique et sociale commence par Tougué », a déclaré le PM.

Il faut préciser que durant la phase d’expérimentation de l’ANIES, chaque famille identifiée va recevoir 250 mille francs guinéens par mois pour l’aider à atténuer les effets de la pauvreté. Elle proposera également aux jeunes et adultes valides de prendre part à des travaux de haute intensité de mains d’œuvre contre une rémunération de 35 mille francs guinéens par jour. Toute chose qui pourrait contribuer à soulager les personnes les plus pauvres de Tougué.