Tougué : le chef du centre de santé de la commune rurale de Fello Koundoua évoque le calvaire des citoyens

août 29, 2019 3:53

Dans une récente visite à Fello Koundoua, la rédaction locale de votre quotidien électronique Guinéenews© est allée à la rencontre du chef du centre de santé. Dans un entretien qu’il nous a accordé, Jean Lama a évoqué les principales difficultés qu’il rencontre.

En plus des difficultés liées à l’état de la route, le chef du centre de santé nous a déclaré : « j’ai assez de difficultés, mais je ne vous citerai que quelques-unes. Il y a des difficultés dues à l’éloignement des villages au centre de santé. Il y a par exemple Afia Pilel situé à 95 Km. S’il ‘a une femme en travail là-bas, venir au centre de santé, ce sont des problèmes. C’est nous qui nous déplaçons pour aller vers elle. Tous les villages sont très éloignés les uns des autres. Ce qui ralentit la fréquentation du centre. Vers N’Diree Yangueya aussi, il y a une rivière du nom de Koundawol qui empêche les patients de traverser. »

Poursuivant son intervention, le chef du centre de santé a aussié évoqué des problèmes de logistique. « Actuellement, nous n’avons pas des motos adaptées à nos routes. J’ai une Suzuki qui m’a été prêté par la DPS (direction préfectorale de la santé). La deuxième moto est au niveau du poste de santé de Takabara.  Quand on est appelé, ce sont ces motos que nous utilisons », souligne-t-il.

S’agissant du personnel, le chef du centre précise qu’il est le seul titulaire sur un total de 5 agents au centre.

Face à ces difficultés, Jean Lama plaide auprès de la DPS et à tous les niveaux pour un appui en moyens logistiques et en personnel.