Tougué : le DPE réagit suite à la manifestation du bureau local du SLECG contre les mutations

janvier 29, 2019 3:12

« C’est de mon devoir régalien de muter un enseignant. Aiguisez toutes vos armes, réunissez toutes vos forces, je resterai droit dans mes bottes…»

Suite à la manifestation du bureau du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) accompagné des élèves et certains parents d’élèves pour réclamer l’annulation des mutations de certains enseignants, la rédaction locale de Guinéenews© a recueilli la réaction de Fodé Mamoudou Taroré, le directeur préfectoral de l’éducation (DPE) de Tougué.

Dans son intervention, il a qualifié les marches du SLECG « d’ethnocentriste » et de « politique ». Il a par ailleurs rappelé les brillants résultats enregistrés l’année dernière aux différents examens nationaux. Lissez plutôt !

« Je serai toujours avec la population de Tougué, rien entre nous ne sera abjecte et indigeste. Les marches à répétions du SLECG ne sont basées que sur l’ethnocentrisme, de la politique et de mépris à l’endroit du pouvoir. Quand on fait marcher des élèves innocents, j’ai pitié d’eux, car eux-mêmes sont victimes. Grâce à mon leadership, les enfants de Tougué ont occupé le premier rang de la région de Labé lors des examens nationaux. Qui a marché pour cette victoire ?  Il n’y a pas de raison que des gens qui ont piétiné  la souveraineté de l’État en déchirant les tenues des gendarmes après les avoir mis à tabac ne soient inquiétés et qu’on fasse des marches contre un DPE qui n’a fait que du bien à Tougué. C’est de mon devoir régalien de muter un enseignant. Aiguisez toutes vos armes, réunissez  toutes vos forces je resterai droit dans mes bottes. Je n’ai peur que de Dieu », a-t-il sèchement déclaré.