Tougué : le jardinage confronté à une invasion d’insectes et au manque d’eau

0
549

La pratique des jardins potagers est une activité très prisée par les citoyens de Tougué surtout les femmes. Cependant, ils sont souvent confrontés à des difficultés liées notamment aux attaques des insectes qui nuisent leurs cultures.

Sur le terrain, Guineenews© a rencontré Dame Oumou Cissé, la quarantaine révolue : « Cela fait trois ans depuis que j’ai commencé  à faire le jardin ici. Mais, il y a deux ans, je rencontre des difficultés liées à une attaque d’insectes qui se posent sur les plantes légumineuses. Quand ils se posent, les feuilles jaunissent et la plante perd ses fruits et finit par mourir. Cela me préoccupe vraiment. Et je ne suis pas la seule dans cette situation. Il y a mes voisins aussi ».

Du côté de la Direction préfectorale de l’agriculture, le chargé de la protection des végétaux aborde également dans le même sens : « Effectivement, nous constatons ces trois dernières années une attaque d’insectes qui s’appellent acariens verts et rouges. Ces acariens, quand ils se posent sur la plante, ils sucent la sève, du coup, les feuilles se nécrosent, jaunissent et la plante  perd ses feuilles et fruits et finit par mourir ».

Poursuivant son intervention, El hadj Mamadou Oury BALDE déplore cette situation. Il dira: « Malheureusement, les paysans ne sont pas habitués à venir à notre service pour demander conseils. Comme ils viennent à l’hôpital pour se soigner, ils devraient faire la même chose pour leurs plantes aussi à notre niveau. A cela, on peut ajouter l’insuffisance notoire du personnel. Nous ne sommes que deux chargés de la protection des végétaux pour toute la préfecture et mieux, nous n’avons aucun moyen pour nous rendre dans les localités. Si non les produits existent au niveau de certains privés et quelques rares fois, l’État nous les envoie ».

A noter qu’en plus de cette attaque d’acariens, les paysans font aussi face à un manque criard d’eau. Ils sont obligés de creuser des trous sur le lit des cours d’eau ou aux abords pour se procurer  quelques gouttes d’eau pour arroser leurs jardins.