Tougué : le Premier ministre dresse un constat implacable sur la pauvreté en Guinée

0
553

« En dépit de nos performances économiques sur la période récente et la robustesse de notre croissance, les conditions de vie de nos concitoyens demeurent précaires… 60% de nos concitoyens vivent en situation de pauvreté dans les zones rurales  »

Comme annoncé dans nos précédents articles, le Premier ministre (PM) est l’hôte des populations du Fouta depuis mardi. Accueilli par une foule en liesse à Tougué ce jeudi 21 novembre, Kassory Fofana a livré un message de responsabilité et de vertu, a constaté sur place votre quotidien électronique Guinéenews.

Après s’être réjoui de la qualité de l’accueil le Premier ministre a remercié les autorités à tous les niveaux : « malgré nos performances économiques sur la période récente et la robustesse de notre croissance, les conditions de vie de nos populations demeurent précaires. Le dynamisme économique de notre pays ne semble pas avoir permis de faire des avancées notables en termes de réduction de la pauvreté. Notamment l’extrême pauvreté et les inégalités qui, à certains égards, se sont même aggravées. »

Et poursuivre : « 60% de nos concitoyens vivent en situation de pauvreté dans les zones rurales. Il s’agit même de 65% de la population. Nos enfants sont mal nourris, grandissent mal et ont une durée de scolarisation plus faible que dans les pays voisins. En Guinée, la durée de scolarisation est de 2 ans et demi soit la moitié dans la sous-région. Le programme d’aide aux plus vulnérables et de lutte contre l’exclusion sociale reste encore modeste. Cette situation est en décalage par rapport aux richesses naturelles dont Dieu a doté notre pays. »

Nous y reviendrons.