Touny Sacko, mère de la dame « tuée » par son mari à Yimabaya : « demain, je rencontre Alpha Condé…»

0
1059

Alors que son ex-beau fils a été déféré ce lundi au parquet du  tribunal de première de Mafanco pour « le meurtre » de sa fille M’Balia Soumah, dame Oumou Touny Sacko entend rencontrer Alpha Condé ce mardi 1er décembre. « Si Dieu le veut bien, je rencontre Alpha Condé ce mardi. Même si la garde présidentielle doit me tuer elle me tuera, mais je dois rencontrer Alpha Condé pour le meurtre de ma fille », a confié M’Balia Soumah à Guinéenews.

Si M’Balia Soumah entend rencontrer Alpha Condé, c’est parce qu’elle ne fait pas totalement confiance en la justice. Lundi, elle et son avocat étaient déçus de voir le procureur du tribunal de Mafanco mettre le suspect – son ex-beau fils, le gendarme Fodé Ousmane Conté – à la disposition de  son avocat jusqu’à ce mardi. En fait, ils s’attendaient à ce que Fodé Ousmane Conté soit directement conduit à la Maison centrale de Conakry, lui qui a longtemps « trainé avant de répondre à la convocation de la gendarmerie .

Le dimanche 15 novembre 2020, feue M’Balia a été retrouvée morte dans sa maison conjugale au quartier Yimbaya, dans la banlieue de Conakry. Pour la famille de la défunte, M’Balia « a été sauvagement battue par son mari jusqu’à ce que mort s’en est suivie ».

Le corps de M’Balia se trouve encore à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Face à des informations faisant cas d’une mort par COVID-19, la famille Soumah, qui reste convaincue d’une féminicide, demande une contre-autopsie. « L’hypothèse d’un décès dû au  COVID-19 ne tient pas dans la mesure où aucun membre de la famille, à commencer par le mari lui-même,  n’a été mis en quarantaine… J’ai l’impression qu’on veut noyer le dossier », estime Me Salifou Béavogui, l’avocat des ayants droits de feue M’Balia Soumah.

Nous y reviendrons !