Tour cycliste de Guinée: les petites confidences du ministre Bantama avant le coup d’envoi ce mercredi

0
904

Organisé par le ministère des Sports avec la fédération guinéenne de cyclisme et en collaboration avec l’Union internationale du cyclisme, le tour cycliste international de Guinée, édition 2018, sera lancé ce mercredi 21 novembre à Kissidougou, préfecture située à plus de 600Km de la capitale Conakry, par  le ministre de tutelle, Sanoussy Bantama Sow.

D’après le ministre Bantama, ce tour partira dès ce mercredi matin de la ville de Kissidougou pour traverser respectivement les préfectures de Faranah, Mamou jusqu’a Labé et de Labé, Mamou, Kindia, Coyah pour boucler la boucle à Conakry le dimanche prochain sous la présidence du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.

En plus des cyclistes guinéens, l’édition du tour cycliste international de Guinée de cette année connaîtra la participation des équipes du  Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, de la Mauritanie, du Togo, et de la Guinée-Bissau, a précisé le ministre des Sports.

Parlant des raisons qui motivent l’organisation de ce tour international cycliste en Guinée, Bantama Sow a confié ceci à Guinéenews :  « je l’ai dis en Conseil des ministres que je me bats cette fois-ci, pas pour prendre la première place mais, pour réussir l’événement et  ouvrir les portes de la Guinée aux compétitions comme le cyclisme. Parce que pour beaucoup de Guinéens, le ministère de Sports est synonyme d’un département qui ne s’occupe exclusivement que du football.  C’est pourquoi, nous sommes en train de faire en sorte que toutes les disciplines sportives trouvent leur  compte au niveau de l’Etat guinéen. Nous sommes impliqués à fond dans l’organisation de cet évènement afin de conférer à ce tour tout le succès escompté. Nous voulons vraiment que ce premier  coup d’essai soit un coup de maître.»