Tour de France : pourquoi Froome ne sera pas le vainqueur de ce Tour ?

juillet 21, 2018 7:41
0

Tous les tests et contrôles anti-dopage n’ont pas pu épingler Froome et l’équipe Sky. Leurs performances intriguent plus d’un par leur insolence de se mettre en avant dans les épreuves les plus coriaces, notamment dans l’ascension de l’Alpe d’Huez avec trois sommets qualifiés de mythiques. Lance Armstrong aussi n’avait pas hésité de faire des coups d’éclats sur les parcours le plus durs, comme si ce qu’il absorbait lui donnait irrésistiblement le besoin de doubler tout le monde. (Crédit-photo: Eurosport)

Alors que le peloton avait 6 minutes de retard sur le Néerlandais Steven Krujwigk au pied de l’Alpe d’Huez, c’est-à-dire à 14km de l’arrivée, il sera rattrapé, déposé et avalé facilement à 4km de l’arrivée par ce qui restait du peloton bien contrôlé par les Sky, qui avait perdu tous les autres.

Juste avant le sprint final, alors que Froome avait les fourmis dans les jambes, il avait été agressé par un spectateur pour casser le rythme. Il aurait pu l’emporter sur Geraint Thomas et le Français Roman Bardet, mais il s’est contenté de la troisième place avec 1’39’’ derrière son coéquipier Geraint Thomas. Pourquoi ?

Au commencement de ce Tour, Froome avait été hué et sifflé. Les soupçons de dopage avaient braqué les spectateurs contre lui et son équipe. Gagner cinq fois de suite invariablement comme l’US-Postal et Lance Armstrong, qui n’ont été épinglés pour dopage que trop tardivement, n’est plus du goût des spectateurs, qui ne peuvent plus se retenir. Tous savent et sont convaincus qu’aucun humain ne peut courir comme l’a fait Armstrong et comme le fait Froome, s’il est normal.

Comment les Sky vont gérer cette affaire louche comme une magouille qui a pour but d’écarter Christopher Froome ? Que Geraint Thomas ait osé prendre une avance de 1’39’’ sans que la course ne soit régulée par le manager des Sky sent un coup fumant qui dit que Froome a été sacrifié pour ce tour, et peut-être pour le reste de sa carrière, car tout permet de dire que désormais, à chaque fois que Froome voudrait prendre l’ascendant sur les autres coureurs, il sera hué et insulté sur le Tour de France. Serait-il devenu si encombrant pour les Sky?

Si tel est le cas, ce sera son dernier Tour de France. Déjà, à l’issue de cette 12ème étape, il a évité  caméras et micros. Le reste va être difficile à gérer. Froome ne sera pas le vainqueur de ce Tour, à moins que Geraint Thomas ne fasse une chute dont il ne se relèvera pas.

 La vérité doit être connue sur la question du dopage : Froome se dope-t-il  ou pas ? Depuis que l’US-Postal et la Deutsch-télécom ont été épinglés à travers Lance Armstrong et Jan Ulrich, on ne les a plus revus au Tour de France. Les Sky veulent-ils aller au-devant par derrière en poussant Froome vers la sortie avant qu’il ne soit trop tard ?

Où se trouve la vérité et comment Froome se remettra de ce 12ème Tour ?