Tourisme-Sanya/Chine: cette station balnéaire où se côtoient architectures moderne et traditionnelle    

avril 4, 2019 2:49

La ville de Sanya, dans l’île de Hainan,  figure parmi les destinations touristiques les plus célèbres au monde. Ceinturée par l’océan pacifique, cette cité ‘’historique’’ avec ses gigantesques immeubles qui poussent au pied des chaines de montagnes, offre un paysage somptueusement verdoyant. Aujourd’hui, cette agglomération balnéaire pittoresque n’a rien à envier en matière de tourisme des grandes villes modernes du monde avec un climat doux, ses hôtels de haut standing, ses coquettes rues, plantées de fleurs et d’arbres et ses plages salubres et ensoleillées. La combinaison de tous ces facteurs naturels et artistiques fait de cette ville, l’une des contrées les plus attrayantes de la Chine.

Les jardins paradisiaques et les fleurs d’été de Sanya qui écument les rues, offrent à tout visiteur une image captivante. Ce qui fait que cette cité est très prisée par les touristes venus généralement d’Asie et d’Europe. Sanya, c’est aussi un mélange de beauté naturelle et artistique qui illustre à la fois l’inspiration et l’ingéniosité chinoises à l’image du jardin de Haitang Bay Paddy Field Park, du Phoenix Island International Cruise Terminal, du Visun Royal Yacht Club, etc qui constituent de véritables pôles d’attraction pour les touristes.

Avec une superficie de 2 000 km² et une population de 750 000 habitants, Sanya dispose de quatre groupes ethniques notamment les Han, les Li, les Miao, les Hui et les Zhuang. Cette partie de la Chine est aussi réputée pour la longévité de ses habitants. Selon les autorités locales, on dénombre à Sanya 1 600 (mille six cent) centenaires.  Cette longévité est due, selon les mêmes sources, à la bonne alimentation, à un environnement propre et saint et à un long sommeil que s’offrent les habitants de cette île. Pour  Tang Sixian, un chercheur du Bureau du tourisme et de la culture de Sanya, 22 millions de touristes ont visité la ville en 2018

Urbanisation et modernisation de la ville

Petit à petit, Sanya, une ville de l’Île de Hainan, est en train d’être une véritable place du tourisme. Déjà, explique M. Tang Sixian, les autorités locales travaillent pour une planification et une conception d’une base de transit et au développement de la ville de haute technologie de Nanfan, la ville de haute technologie de Shenhai, et la ville universitaire. Il est également en vue la construction du port en eau profonde de Nanshan et la mise en place rapide du nouvel aéroport.

Tout cela, dans le but de promouvoir le développement socioéconomique de cette ville. «Avec le développement de l’intégration, le développement économique et social a obtenu des résultats remarquables. Le PIB de Sanya a augmenté de 7,2% et les recettes du budget général des administrations publiques locales de 13,3%. Le revenu des résidents urbains et ruraux a maintenu une croissance soutenue et un taux de pauvreté de moins 1% », explique-t-il.

Poursuivant, ce chercheur a affirmé que « Sanya est en train de créer un environnement commercial légalisé, international et facilité. (…) nous avons promu le mécanisme du «passeport en un chapitre», le «service rapide en une fenêtre», «l’approbation sans réunion», et «service public en ligne», etc. En outre, nous établirons le centre de règlement des différends commerciaux de Sanya International et la succursale de Sanya de l’arbitrage international de Hainan.»

Il est promis dans les années à venir « de construire un centre de tourisme international et accélérer la mise en place du tourisme mondial. L’effet de la politique d’exonération fiscale devrait être étendu. Dans le secteur des services modernes, nous nous efforcerons de développer des services financiers haut de gamme, tels que des services financiers à l’étranger, des services de gestion de patrimoine et des services d’assurance, afin de développer un centre commercial international », a affirmé ce responsable du gouvernement local.

Il faut noter aussi que cette petite ville de Hainan a réussi à organiser « des événements internationaux tels que le Festival international de musique ISY, la course Clipper Round-the-Sea 2017-2018, la 68ème finale Miss Monde » et elle est également candidate « pour les 2020 Asian Beach Games ». Sans oublier que «Sanya a renforcé les échanges et la coopération avec les villes, les régions et les pays de l’Initiative Ceinture et route dans différents domaines tels que la culture, l’éducation, le tourisme, l’agriculture, les sciences et la technologie.»

Enfin, M. Tang dira que l’objectif de la ville de Sanya est « d’être un grand pionnier dans la mise en pratique de «Trois districts et un centre» et être une «avant-garde» courageuse dans la lutte pour un exemple frappant de socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère. Sanya deviendra un leader à Hainan, qui a su mettre en valeur le style et le pouvoir de la Chine »  et elle va impressionner le monde.

Sanya alterne à la fois modernité et tradition

A Sanya, les sites touristiques ne manquent pas. Mais les champs aussi. Idem pour les grands hôtels et les belles plages. Pour attirer davantage de visiteurs, les autorités locales qui bénéficient (parfois) de l’appui du gouvernement central, s’activent pour mieux faire forger et asseoir la célébrité à cette ville. Car, elle figure déjà, parmi les 50 sites touristiques du monde, selon un magazine américain spécialisé dans le domaine et cité par un responsable du gouvernement local à l’occasion d’une conférence tenue le 25 mars dernier. A Sanya, on y trouve les hôtels de haut standing à l’image de ‘’Atlantis Sanya’’ avec ses chambres et ses restaurants à la gastronomie variée et diversifiée qui font rêver tout nouveau venu sans oublier l’hôtel ‘’Narada’’ qui offre une belle vue à la mer avec des luxuriantes piscines.  Un véritable paradis sur terre.

Dans cette ville de Sanya, le gouvernement provincial a également construit une grande université de renommée internationale, la Hainan Tropical Ocean University, battue sur une superficie de 146.67 hectares. Cette université a établi des partenariats avec 127 universités de 63 pays dont le Kenya faisant d’elle parmi les dix premières universités en Chine.  Selon le vice-président de ce temple du savoir, YANG Ziju, il n’y a plus d’une centaine d’étudiants venus d’Afrique.

L’héritage culturel de Sanya, une opportunité touristique

Malgré un rythme d’urbanisation et de modernisation de la ville, les populations de cette ville tropicale maintiennent leur coutume et tradition qu’elles offrent aux touristes locaux et étrangers. De la flute au nez à la danse  »bambou’’, l’ethnie LI, l’une des plus traditionnelles de la Chine, fait vivre aux visiteurs la richesse de ses us et mœurs. Ainsi, le Binglanggu Hainan Li and Miao Cultural Heritage Park, fondé en 1998, avec son campus, ses restaurants traditionnels, est une véritable attraction touristique.  Cette localité habituée en majorité par la minorité ethnique, est située à 28 km de Sanya Centre entre Ganzaling Nature Conservation Area, Sanya City et Baoting County. A voir le spectacle des jeunes filles et garçons sélectionnés pour faire revivre cette tradition, on est attiré par le charme de la richesse culturelle de cette partie de la Chine.

Amadou Kendessa Diallo, de retour de Sanya pour Guineenews