TPI de Dixinn : 30 ans de prison requis contre les présumés kidnappeurs d’un homme d’affaires

juin 3, 2019 10:14

Le substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, Daouda  Diomandé,  a requis lundi 30 ans de prison assortis de 10 ans de sureté contre chacun des cinq accusés dans le dossier sur l’enlèvement et la séquestration en 2016 de l’homme d’affaires Thierno Souleymane Baldé. « Si le phénomène de kidnapping est devenu fleurissant dans notre société c’est aussi grâce à ces accusés », a dit le représentant du ministère public pour justifier sa sévérité à l’égard d’Abdoul Mazid Diallo (en fuite), Sâa David Kamano, Sekou Oumar Keita, Lamine Kanté et Mohamed Sidy Diallo (lui aussi en fuite).

Dans leurs plaidoiries, les avocats de la partie civile ont réclamé le paiement des 105 mille dollars qui avaient été payés par leur client comme rançon. Au titre des dommages et intérêts, les avocats ont demandé le paiement de trois millions de francs guinéens.

En réplique, les avocats de la défense qui ont toujours clamé l’innocence de leurs clients, ont en substance demandé la relaxe pure et simple de ces derniers.

Il faut rappeler qu’Alpha Souleymane Baldé, opérateur économique, a été  kidnappé en 2016 avant d’être libéré après paiement d’une rançon de 105 mille dollars.