TPI de Dixinn : 5 ans de prison requis contre le chargé des questions juridiques du FNDC

0
365

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye, a requis ce lundi 9 novembre cinq ans de prison ferme contre Saïkou Yaya Diallo, le chargé des questions juridique du FNDC en prison depuis le 7 mai dernier. Le paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens a été également requis contre l’activiste de la société civile.

Dans son réquisitoire, le représentant de la société a estimé que Saïkou Yaya Diallo est coupable des infractions de  » menaces, injures, violences et voie de fait  » et a donc demandé à la juge M’Balou Keita de retenir le prévenu dans les liens de la prévention.

Avant de requérir les cinq ans de prison, Sidy Souleymane N’Diaye a bien prévenu qu’il serait sans état d’âme avec le prévenu. Pour lui, Aminata Traoré – un agent de la police (selon le FNDC) arrété au cours d’un meeting du FNDC, le 25 mars 2020 – a été menacée de mort et atteinte dans son honorabilité.  » Vous n’avez pas honte madame, vous êtes formés pour mentir, c’est vous qui tuez nos parents. Trai(…)ée !…Ma soeur, vous êtes une vraie bâta(…)d « , a cité le procureur. Et de dire :  » on ne s’adresse pas comme ça à une femme dont le seul péché est de venir à une conférence publique « .

En demandant la peine maximale pour le prévenu, le procureur croit avoir requis à la proportion de  » la rudesse particulière » du comportement de celui-ci contre  » une femme paisible, sans histoire ».

Au moment où nous mettions en ligne cette dépêche, les avocats de la défense répliquent au procureur à travers leurs plaidoiries.

À suivre.