TPI de Dixinn : deux ans de prison requis contre Foniké Mengué

0
749
Photo prise sur sa page facebook

Sidy Souleymane N’Diaye, le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, a requis ce jeudi 20 août deux ans de prison contre Oumar Sylla alias  »Foniké » Mengué,  l’activiste du FNDC (Front  National pour la Défense de la Constitution) poursuivi  pour  « menace notamment de violence ou de mort par la mise à la disposition d’autrui d’informations de nature à troubler l’ordre public, communication et divulgation de fausses informations ».

Dans son réquisitoire, le procureur de la République a estimé que les propos tenus par Foniké Mengué dans l’émission « Grandes Gueules » du 17 avril ne devraient pas rester impunis. « On ne peut pas aller sur une radio pour dire tout ce que l’on veut. Dire que le Président (Alpha Condé) a un plan machiavélique est une fausse information divulguée par le prévenu en vue de créer la psychose au sein de la société… A travers ces propos, on a voulu nuire à ce régime légalement institué », a dit le procureur. Et de poursuivre en disant : « en agissant ainsi, Oumar Sylla dit Foniké Mengué est tombé dans les considérations pénales prévues et punies par l’article 519 du Code pénal

Sidy Souleymane N’Diaye a qualifié l’activiste du FNDC de « délinquant dangereux qui n’a pas sa place dans la société ». Raison pour laquelle il a demandé sa condamnation à deux ans de prison et au paiement d’une amende de 30 millions de francs guinéens.

L’audience va se poursuivre ce vendredi avec les plaidoiries des avocats d’Oumar Sylla alias Foniké Mengué.

Depuis l’ouverture de son procès, il y a deux semaines, l’opposant au régime d’Alpha Condé et ses avocats ont toujours dénoncé « un procès politique » lancé pour empêcher la lutte  contre un troisième mandat.