TPI de Dixinn : six mois de prison ferme requis contre le syndicaliste Mara

juin 21, 2018 8:32
0

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye, a requis jeudi six mois de prison ferme contre le syndicaliste Sidiki Mara, poursuivi pour « incitation à la révolte, manifestation illicite et  attroupement dans les extensions d’une société minière ». Toujours contre le secrétaire général adjoint de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guinée), le représentant du ministère public a également requis le paiement d’une amende d’un million de francs guinéens.

Durant l’audience, le syndicaliste et ses avocats sont pourtant restés sur leur position. A plusieurs reprises, ils ont réitéré que Sidiki Mara était dans la région de Boké dans le cadre de ses activités syndicales. Les avocats du syndicaliste ont d’ailleurs demandé la relance pure et simple de leur client. La décision du tribunal est attendue le 28 juin prochain.

Arrêté tard dans la nuit du dimanche 6 mai dernier, alors qu’il se rendait à Kamsar pour y rencontrer des travailleurs dans le secteur minier, Aboubacar Sidiki Mara avait été ramené à Conakry où il avait été finalement inculpé des faits d’ « incitation à la révolte, manifestation illicite et  attroupement dans les extensions d’une société minière ». Depuis, il est en détention.  Le 10 mai, il avait bénéficié d’une ordonnance de mise en liberté provisoire. Mais le procureur avait interjeté appel et empêché ainsi la mise en liberté provisoire du syndicaliste en dépit de ses problèmes sanitaires évoqués par ses clients et son épouse.