voir Plus
    jeudi, 22 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    TPI de Kaloum : accusés de vol, Bobody et deux membres de sa famille à la barre

    Ce lundi 10 avril, le riche homme d’affaires Aboubacar Bobody Camara,  »Nana Kouassi 1er » et deux membres de sa famille comparaissent pour violence, menace, injures et vol au préjudice d’une veuve du nom de Yarie Kéita. Il s’agit plutôt d’une affaire familiale qui a fini par se transporter à la justice.  (photo d’archives)
    La veuve Mme. Camara née Yarie Kéita est la femme du défunt oncle de Bobody qui s’appelait Mandjou Camara.   Salifou  » Papin  » Camara, le frère de Bobody qui a comparu le premier à la barre,  Mandjou Camara et sa famille tous habitaient dans la concession familiale se trouvant au cœur du litige.
    « Quand Yarie a déménagé à Enta, la maison était habitée par des Sierra-leonais. C’est pourquoi je suis allé fermer les portes. Parce que chez nous, il y a des règles. Si tu ne prie pas, on ne te loue pas notre maison « . Selon Salifou Camara, ils n’ont pas l’intention de déshériter Yarie et ses enfants, mais c’est parce qu’elle avait quitté la maison et laissé la maison aux Sierra-leonais sans l’avis des autres héritiers de cette maison commune.
    En revanche, Yarie Kéita indique que même si elle avait l’intention, elle n’avait pas encore déménage à Enta où se trouvait sa maison en chantier. Yarie qui se dit mareyeuse,  affirme laissé 302 millions de francs guinéens et 3 millions de FCFA qui ont disparu avec d’autres objets divers. « Vous n’aviez pas droit d’ouvrir et de refermer les portes de la maison en l’absence de celle qui l’habitude. Même si ce sont des locataires qui y étaient, vous ne devriez pas ouvrir cette maison sans l’autorisation de Yarie. C’est vrai que c’est la maison familiale, mais ce n’est pas vous qui l’habitez « , a répliqué Me Salifou Béavogui, l’avocat de Yarie, au prévenu.
    Présent dans la salle d’audience, Bobody Camara, qui est accusé d’être l’instigateur du « déguerpissement » opéré par son frère Papin,  attend d’être appelé à la barre. Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne, c’est l’audition de Papin qui se poursuit.
    À suivre

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE