TPI de Kaloum : le procès de Mathurin-Forces sociales renvoyé à la quinzaine

janvier 21, 2019 12:52

Renvoyé pour ce lundi 21 janvier pour donner la chance au prévenu, le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura d’exhiber les pièces justificatives qui lui ont permis d’annuler la marche des FSG (Forces Sociales de Guinée). Le dossier a été aussitôt renvoyé pour la quinzaine pour dit-on la « continuation des débats, réquisitions et plaidoiries ».

Sur les raisons du report, le procureur a fait savoir au TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum que le principal concerné, Mathurin Bangoura est absent du pays pour des raisons de santé. Une demande que la partie civile représentée par Me. Salifou Béavogui s’est énergiquement opposée. Il a déploré le fait que le procès ait pris énormément de temps alors que c’est une citation directe.

D’après le procureur, « le prévenu a comparu la fois dernière sans un mandat d’amener moins encore un mandat de dépôt ; M. Mathurin Bangoura est parti pour une visite médicale ».

Dans la salle d’audience et en se référant à la loi, le juge a rappelé à la défense qu’elle ne peut intervenir que lorsque son client est présent. Une décision qui n’a pas été du goût de l’avocat du général Mathurin Bangoura M. Sekou Kètrouré. Dans un débat très houleux, le juge a finalement décidé de mettre hors de la salle d’audience Me. Kétouré qui a protesté au début avant d’obtempérer.