TPI de Kaloum: le syndicaliste Cheick Touré libéré

octobre 1, 2018 7:22
0

Poursuivi pour déclaration calomnieuse et diffamation contre le chef de l’Etat Alpha Condé et son fils Mohamed Alpha Condé, Cheick Touré, chef de la délégation syndicale du PAC (Port Autonome de Conakry) a été condamné ce lundi 1er  octobre par le TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum à 13 jours de prison et au paiement d’une amende de cinq cent mille francs guinéens, a-t-on constaté sur place.

Se prononçant sur les plaidoiries des avocats de la défense, le Tribunal a rejeté les exceptions soulevées par celle-ci. Par ailleurs, il a déclaré le prévenu Cheick Chérif Touré non coupable des faits de dénonciation calomnieuse qui  lui sont reprochés. En conséquence, le TPI de Kaloum a renvoyé Cheick Touré pour des fins de la poursuite pour ces faits. Par contre, la juge Mariama Doumbouya a déclaré Cheick Touré coupable des faits de diffamation et l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 13 jours et au paiement d’une amende de 500 mille francs guinéens. Le Tribunal a également jugé recevable la constitution de la partie civile Pr. Alpha Condé  qui a condamné Cheick Chérif Touré à son profit au payement d’un franc symbolique.

Il faut par ailleurs préciser que Cheick Touré a déjà purgé sa peine pour avoir séjourné 13 jours à la Maison centrale.