TPI de Kankan: Une nouvelle procédure en vue dans l’affaire domaniale impliquant Aziz Diop!

0
723

Depuis bientôt 3 ans, les camps Ousmane Diakité et Daouda Diakité, se trouvent engagés dans un bras de fer domanial. Au cœur  de cette discorde, une clôture qui prolonge une ruelle de 10 mètres rétrécie à sa jonction sur la grande circulation au niveau du rondpoint Sââ Sangbédé (Parc à Bétail). La clôture, appartenant à Ousmane Diakité, qui ferait obstruction à la route selon Daouda Diakité, aurait été démolie sous ordre de l’ex patron de la préfecture Aziz Diop (toujours aux affaires).

C’est sous une requête de Daouda Diakité, qui mentionnait un risque d’affrontement entre les deux camps opposés qu’un jugement en référé a donc été ouvert d’urgence ce lundi 20 avril 2020.

A l’issue des débats au compte de ce jugement en référé qu’il a entrepris pour répondre à cette urgence, le grand doyen de la cour de justice de première instance de Kankan, Fadjimba Condé a livré sa décision finale dans cette affaire ce jeudi 23 avril 2020 dans son bureau, en présence des deux parties.

Disant ne pas connaître le fond et la forme de ce litige domanial, le président de la Cour s’est finalement réservé de trancher l’affaire. Mais il dira cependant aux deux  parties de  procéder à une assignation civile dans le cadre de l’ouverture d’un procès publique.

En outre, d’ici là,  il exigera aussi des deux camps, de se conformer à sa décision, en laissant la situation actuelle du domaine litigieux intact à moins qu’ils veuillent se voir inculper pour rébellion contre une décision de justice.

Pour ce qui est de la comparution de l’ex-préfet dans cette affaire qui est déjà en jugement en instance pénale, elle pourrait ne pas rester démise. Car le camp d’Ousmane Diakité entend se battre jusqu’au bout pour obtenir justice et dédommagement pour « atteinte à leur édifice privé ».