TPI de Mamou : le maire de Timbo condamné à trois mois de prison  avec sursis

0
625

Poursuivis pour ‘’incitation à la révolte et à la désobéissance civile, atteinte à la sécurité publique et recel de moto’’, le maire de la commune rurale de Timbo et un de ses conseillers ont été condamnés ce mardi 21 avril au tribunal de la première instance de Mamou à 3 mois de prison, assortis de sursis et au paiement de 2 millions de francs guinéens d’amende, chacun.

Placés sous mandat de dépôt depuis le 31 mars dernier, ils ont été arrêtés suite aux événements qui ont perturbé le double scrutin du 22 mars bien que celui ne se soit pas tenu à Timbo.

Cinq autres jeunes de la sous-préfecture de Gongorè poursuivis pour ‘’destruction de biens mobiliers et d’édifices publics, atteinte à la sécurité publique, atteinte au droit de vote et complicité’’ ont été condamnés à 3 mois de prison assortis de sursis et à un million de francs guinéens d’amende.

Le président du tribunal Ibrahima Sory 2 Tounkara les a aussi condamnés solitairement au paiement à la partie civile de la somme de 21 millions 700 cent mille francs pour tous les préjudices et dommages subis.

Les proches du maire et les ressortissants de Timbo massivement présents au tribunal, ont acclamé la décision du président. Car, le maire retrouve la liberté après avoir passé 3 semaines de détention à la maison centrale de Mamou.